Allemagne: “mon fils est mort 2 jours après sa 2e dose de Pfizer” d’une “inflammation cardiaque inconnue”.

Teaser-Bild
La mère Annika W. (28 ans) dans la crèche où son fils est mort. Jason n’avait que 12 ans. Photo : Marco Zitzow

Par : NOEL ALTENDORF et MARCO ZITZOW
06.11.2021 – 10:11 a.m.

Cuxhaven – Il a eu une vie tellement difficile. Jason († 12) se déplaçait en fauteuil roulant, souffrant de raideurs articulaires. Son système immunitaire était gravement affaibli.

Aujourd’hui, le garçon de la région de Cuxhaven (Basse-Saxe) est mort après une vaccination Corona qui était censée protéger sa vie.

Parce que : Jason souffrait également d’une inflammation du muscle cardiaque non diagnostiquée. Donc ce qui statistiquement n’arrive presque jamais, est arrivé : Jason est mort seulement deux jours après avoir reçu la deuxième dose de Biontech.

Un cas individuel tragique, et c’est précisément pourquoi il est si choquant !

Chart: Dramatischer Rückgang der Erstimpfung – Infografik

En Allemagne, 113 millions de vaccins Corona ont été administrés jusqu’à présent. La grande majorité sans complications. Jason est une exception, ce qui a frappé d’autant plus fort sa mère Annika W. (28 ans).

“Il était notre rayon de soleil, aimait l’espace, avait beaucoup d’amis”, dit la mère lorsque BILD lui rend visite. “Tout le monde l’aimait bien. Nous voulions le protéger avec la vaccination. Après sa deuxième dose, il a eu de la fièvre. Mais ça s’est vite amélioré.”

Puis vint le 15 octobre. “Jason était dans sa chambre, mon mari était à la maison, j’étais sortie. Quand mon mari n’a rien entendu pendant un moment, il est allé vérifier et a trouvé Jason sans vie dans le lit. Mon mari a appelé l’ambulance. Mais il était déjà trop tard.”

L’inflammation du muscle cardiaque de Jason n’a été découverte que lors de l’autopsie.

Traduction de l’article :