AUSTRALIE – La légende de la ligue australienne de football, Paul Dimattina, 47 ans, a été transportée d’urgence aux soins intensifs après une réaction sévère à la 3ème dose PFIZER.

Une ancienne star de l’AFL en soins intensifs après une réaction à une injection de rappel de Covid

L’ancienne star des Western Bulldogs Paul Dimattina est en soins intensifs après avoir subi une réaction indésirable présumée à une injection de rappel de Covid.

L’ancien milieu de terrain des Western Bulldogs, Paul Dimattina, a été placé en soins intensifs après avoir subi une réaction indésirable présumée à une injection de rappel de Covid.

Dimattina, qui a reçu une chimiothérapie dans sa lutte contre la myasthénie, serait hospitalisé depuis plusieurs jours.

Selon le Herald Sun, l’homme de 47 ans a mal réagi à sa piqûre de rappel Pfizer et a ensuite contracté le Covid.

Il est possible que les problèmes de santé préexistants de Dimattina aient contribué à sa réaction à la piqûre de rappel, car la myasthénie grave provoque une faiblesse musculaire et a un effet sur le système nerveux.

Cependant, on ne sait toujours pas exactement quel a été le facteur décisif – le rappel Pfizer, le traitement de la myasthénie, Covid ou une affection non divulguée – qui a conduit Dimattina à être placé en soins intensifs.

“Je n’avais aucun symptôme alors bang”, a déclaré Dimattina au Herald Sun depuis son lit d’hôpital.

“J’ai eu une réaction à la piqûre de rappel, mais j’ai aussi maintenant le Covid.

“Je me bats avec tout ce que j’ai pour aller mieux.”

Dimattina owns Lamaro’s Hotel and at one point was losing $28,000 a week on the venue during the pandemic. Picture: Alex Coppel
M. Dimattina est propriétaire de l’hôtel Lamaro et, à un moment donné, il perdait 28 000 dollars par semaine sur le site pendant la pandémie. Photo : Alex Coppel

Le milieu de terrain a connu une carrière de huit ans avec les Bulldogs, faisant 131 apparitions pour le club victorien.

Dimattina est également propriétaire de l’hôtel Lamaro’s à South Melbourne et a souvent critiqué ouvertement la réponse du gouvernement du Victoria à la pandémie, affirmant qu’il s’agissait d’un “armageddon financier pour les entreprises” de la ville.

À un moment donné, Dimattina aurait perdu 28 000 dollars par semaine.

La combinaison stressante de maintenir son entreprise à flot et de s’occuper de sa vie de famille a fait que le système nerveux de Dimattina a eu du mal à suivre, ce qui a conduit l’homme de 47 ans à l’hôpital avec une maladie qui a affecté les nerfs de son visage, sa parole et, de manière inquiétante, sa capacité à respirer.

Le rapport de l’Herald Sun affirme également que Dimattina envisage de se lancer dans une carrière politique.

En juillet, le Parti libéral lui a tapé sur l’épaule pour lui proposer de se présenter aux élections de 2022.

Cependant, Dimattina a choisi d’aider à la formation d’un nouveau groupe politique, le Victorians Party, qui cherche à évincer le Labor et le Liberal Party.

Traduction de l’article :