Australie : Les manifestants de Melbourne passent la troisième nuit sur les marches du Parlement

Des centaines de manifestants à Melbourne se sont rassemblés pour la troisième nuit consécutive sur les marches du Parlement de l’État, exigeant que la nouvelle législation sur la pandémie proposée par le Victoria soit déchirée.

Des manifestations pacifiques contre ce projet de loi controversé ont été détournées hier par d’autres manifestants qui ont proféré des menaces inquiétantes à l’encontre du Premier ministre Daniel Andrews.

Ils ont menacé de prendre d’assaut le Parlement et d’installer des potences de fortune.

“J’attends avec impatience le jour où je pourrai vous voir danser au bout d’une corde”, a déclaré un manifestant.

Le sénateur du Territoire du Nord, Malarndirri McCarthy, a dénoncé les menaces de violence proférées par certains manifestants à Melbourne, alors que la foule se prépare à une nouvelle journée de protestation contre la proposition de loi sur la pandémie.

Le sénateur McCarthy a déclaré que la fausse potence et l’effigie du premier ministre, ainsi que les menaces de prendre d’assaut le Parlement, étaient inacceptables.

“Par tous les moyens, manifestez pacifiquement. Faites passer votre message de la meilleure façon possible”, a-t-elle déclaré à Today.

Elle a également critiqué les politiciens qui y ont pris part.

Traduction de l’article :