Australie : On s’attend à ce que plus de 2500 enseignants soient licenciés AUJOURD’HUI alors que le mandat de Dan Andrews pour le rappel de Covid entre en vigueur dans les écoles de l’État de Victoria.

Des milliers d'enseignants du Victoria seront licenciés aujourd'hui pour ne pas avoir reçu le troisième vaccin Covid-19 imposé par le gouvernement de Daniel Andrews.

Des milliers d’enseignants de l’État de Victoria seront mis à pied aujourd’hui pour ne pas avoir reçu le troisième vaccin Covid-19.

Le Victoria et le Territoire du Nord sont les seuls États à exiger une injection de rappel pour les enseignants.

Tous les membres du personnel devaient avoir reçu trois doses du vaccin Covid-19 avant le 28 avril, sauf en cas d’exemption médicale.

Environ 2 500 enseignants et membres du personnel de soutien devraient perdre leur emploi en raison de cette règle.

Les directeurs d’école affirment que la perte définitive de milliers d’enseignants en raison de l’obligation de vaccination aggrave le manque de personnel dans les écoles de l’État.

Plus de 1300 enseignants des écoles publiques et 1300 enseignants du privé n’avaient pas respecté les directives de vaccination en décembre 2021, a déclaré un porte-parole du Red Union au Herald Sun.

Bien que certains aient été vaccinés pendant les vacances, le fait qu’il y ait maintenant une exigence de trois vaccins signifie que davantage d’enseignants ne respectent pas le mandat “, a déclaré le porte-parole.

L’obligation des trois doses s’applique également aux visiteurs et aux bénévoles dans les écoles, mais les parents ont récemment été exemptés de cette obligation.

Les enseignants restants ont été contraints de combiner des classes dans des espaces plus grands pour pallier les absences du personnel et d’annuler des excursions scolaires.

Le porte-parole de la Red Union a déclaré qu’il n’y avait ” aucune excuse ” à l’obligation d’administrer une troisième dose de vaccin, qui, selon lui, paralyse les effectifs.

Il a déclaré que l’État avait déjà vu ” le pire d’Omicron ” et qu’il n’y avait ” aucune preuve que le fait que le personnel ait un rappel fasse une quelconque différence “.

Le président de la Victorian Principals’ Association, Andrew Dalgleish, a déclaré que les écoles n’avaient d’autre choix que de licencier les employés qui n’avaient pas reçu de rappel.

Cependant, il a déclaré que la majorité des enseignants croient aux mérites des vaccinations ou ont pris un troisième vaccin parce qu’ils ne peuvent pas se permettre d’être au chômage.

Le ministère de l’Éducation affirme que 99,2 % des enseignants du gouvernement de l’État ont reçu trois doses du vaccin Covid-19.

Une enseignante qui n’a reçu qu’une seule dose s’est dite ” complètement dévastée ” par son licenciement.

Elle a passé plus de 20 ans dans une école publique à enseigner le VCE, mais a perdu son emploi après avoir décidé de ne pas suivre le cours complet de vaccination en raison d’une mauvaise réaction.

La femme a déclaré qu’elle ne pouvait pas obtenir d’exemption médicale au-delà de quatre semaines.

Mon travail est tout et je ressens tellement d’émotions”, a-t-elle déclaré.

Source : https://www.dailymail.co.uk/news/article-10758983/Dan-Andrews-stands-THOUSANDS-teachers-failing-Covid-19-booster-shot.html