Autriche : Schallenberg annonce sa démission

Nous sommes dans l’œil du cyclone … Le chancelier autrichien démissionne, le jour-même où son prédécesseur annonce qu’il quitte définitivement la vie politique …

L’ex-chancelier Kurz a d’abord annoncé qu’il quittait la politique, et maintenant son successeur s’en va également : le chancelier autrichien Schallenberg met son poste à disposition après à peine deux mois.

Le chancelier autrichien Alexander Schallenberg met son poste à disposition, sept semaines seulement après sa prestation de serment. C’est ce qu’a annoncé un porte-parole du politicien de l’ÖVP. Quelques heures auparavant, l’ancien chancelier Sebastian Kurz avait annoncé son retrait de la direction de l’ÖVP.

Nikolaus Neumaier, ARD Vienne, sur la démission du chancelier autrichien Schallenberg

La présidence du parti et la chancellerie dans une seule main

“Ce n’est pas mon intention et cela n’a jamais été mon objectif de reprendre la fonction de président fédéral du Nouveau Parti Populaire. Je suis fermement convaincu que les deux fonctions – chef du gouvernement et président du parti fédéral du plus grand nombre de voix en Autriche – devraient être rapidement réunies dans une seule main”, a-t-il fait savoir dans une déclaration écrite.

Il s’est déclaré “prêt à assumer le poste de chancelier dans une phase très exigeante pour le gouvernement fédéral et le Nouveau parti populaire”. Il est prêt à quitter son poste de chef du gouvernement dès que la question de savoir qui prendra la tête de l’ÖVP à l’avenir sera réglée.

Selon plusieurs médias, l’actuel ministre de l’Intérieur Karl Nehammer devrait désormais prendre la tête de l’ÖVP et devenir également chancelier. Une réunion du bureau fédéral du parti ÖVP est prévue pour vendredi.

Passé à la chancellerie en octobre

Schallenberg est passé en octobre du poste de ministre des Affaires étrangères à celui de chancelier, après que Kurz se soit retiré de la tête du gouvernement suite à une enquête pour corruption. Dès le début de son mandat de chancelier, Schallenberg avait pourtant souligné qu’il restait étroitement lié à Kurz.

Le parquet économique et anti-corruption soupçonne Kurz et certains de ses plus proches collaborateurs politiques d’avoir commandé des sondages enjolivés avec l’aide de l’argent du contribuable afin de se frayer un chemin vers la chancellerie. Kurz nie ces accusations. Le matin, il a annoncé qu’il démissionnait de toutes ses fonctions politiques, c’est-à-dire de chef de parti et de groupe parlementaire ainsi que de parlementaire.

Pour l’instant, on ne sait rien des projets d’avenir de Schallenberg. Il ne s’est pas exprimé sur les informations selon lesquelles il pourrait reprendre le portefeuille des Affaires étrangères.

Source :

3 thoughts on “Autriche : Schallenberg annonce sa démission

  • Belle bande de ripoux ! Ils sont tous pareils dans la plupart des pays, sauf la Pologne ou la Hongrie par exemple.

    La seule pression efficace est celle des Australiens envers leurs politiciens : la menace sur leur vie et celle de leur famille en riposte à la même menace sur le peuple. Voilà du sérieux.
    Je salue au passage la police et les militaires Autrichiens qui sont les SEULS en Europe à avoir compris leur véritable rôle envers la population et le respect de leur serment. Respect et chapeau bas !

    • Rien d’autre a dire je suis en phase avec vous

    • Rien d’autre a dire je suis en phase avec vous.Peut etre les nerfs qui craquent ? Ou pas assez offensif ou efficace et il faut vite le remplacer ?

Commentaires fermés.