Bretagne : Un maire porte plainte après les propos d’Emmanuel Macron sur les non-vaccinés

Bretagne : Un maire porte plainte après les propos d'Emmanuel Macron sur les non-vaccinés

 Lui-même non-vacciné, le maire de la petite commune de Bovel en Ille-et-Vilaine a été « blessé » par les récents propos du président de la République

José Mercier est le maire sans étiquette de Bovel (Ille-et-Vilaine) depuis 1993. — C. Allain / 20 Minutes

Les propos d’Emmanuel Macron sur les non-vaccinés continuent de faire réagir. Dans une interview accordée la semaine dernière aux lecteurs du Parisien, le chef de l’État s’était dit déterminé à « emmerder les non-vaccinés », qualifiés « d’irresponsables ». Des propos qui ont « particulièrement choqué » José Mercier, maire de la petite commune de Bovel en Ille-et-Vilaine. Dans un courrier adressé ce mardi au procureur de la République de Rennes, l’élu annonce porter plainte contre le président de la République pour « injure, atteinte à l’honneur, diffamation, discrimination et stigmatisation ».

Lui-même non-vacciné, José Mercier estime qu’il est « dans la légalité la plus stricte ». « Aussi, ces propos et invectives, par le mépris qu’ils expriment, affectent l’image que j’ai de moi-même et celle que mes concitoyens sont susceptibles d’avoir de leur maire », écrit dans son courrier l’élu, maire sans étiquette de Bovel depuis 1993.

Un retraité de Corrèze a aussi porté plainte

S’il « refuse à titre personnel d’être vacciné », il assure n’avoir rien contre la vaccination. En tant que maire, il a d’ailleurs « personnellement contribué à mettre en place deux dispositifs de vaccination » sur sa commune, « attestant ainsi de mon profond respect pour la liberté de choix de mes concitoyens et de mon soutien ». Il refuse en revanche d’être taxé « d’irresponsable ». « Ces propos sont stigmatisants et discriminatoires, souligne-t-il. Ils portent atteinte à la dignité de ma personne, à mon honneur, à mon image de citoyen et d’élu de la République ».

Connu pour son combat contre les compteurs Linky, José Mercier n’est pas le seul à porter plainte contre Emmanuel Macron. Un retraité de Corrèze a ainsi annoncé son intention d’en faire de même.

Source : https://www.20minutes.fr/societe/3215155-20220111-bretagne-maire-porte-plainte-apres-propos-emmanuel-macron-non-vaccines