Canada : Plus de doses de Moderna pour les jeunes hommes, après les millions déjà administrées

“Les taux déclarés de myocardite chez les hommes âgés de 18 à 29 ans après la deuxième dose de vaccin étaient de 15,9 pour 100 000 pour le vaccin Moderna et de 2,6 pour 100 000 pour le Pfizer.”

Après que des millions de jeunes hommes canadiens se soient fait injecter des millions de doses de Moderna, il est désormais recommandé aux personnes âgées de 12 à 29 ans de ne plus le faire, selon le Blacklock’s Reporter.

Le Comité consultatif national de l’immunisation a invoqué une incidence rare mais troublante d’inflammation cardiaque pour justifier son raisonnement.

Dans une recommandation mise à jour, le comité a déclaré que les données provenant d’autres pays indiquaient des taux plus élevés de myocardite ou d’inflammation du cœur avec le vaccin Moderna par rapport aux vaccins Pfizer-BioNtech.

“Ce que nous avons vu principalement en termes de taux de myocardite et de doses de rappel provient d’Israël”, a déclaré le Dr Matthew Tunis, secrétaire exécutif du comité consultatif.

Les données montrent que 4 001 958 Canadiens ont déjà reçu le vaccin Moderna. L’Agence de la santé publique a déclaré qu’elle avait connaissance de 1 376 rapports de myocardite, concernant généralement des hommes âgés de 27 ans.

“Pour les personnes âgées de 12 à 29 ans recevant une série primaire de vaccins Covid-19, l’utilisation de Pfizer-BioNtech est préférable à Moderna pour commencer ou continuer”, a écrit le comité consultatif.

Il a également recommandé que les jeunes hommes et les garçons recevant le vaccin Pfizer reçoivent des doses à huit semaines d’intervalle.

“Un intervalle plus long entre les doses est associé à une plus grande efficacité du vaccin et réduit potentiellement le risque de myocardite”, a écrit le comité consultatif, ajoutant : “Le risque de récurrence de la myocardite après l’administration de doses supplémentaires de l’un des vaccins COVID-19 autorisés est inconnu à ce jour. Très peu de cas de revaccination chez ces personnes ont été décrits dans les études publiées.”

Les données ont montré que l’incidence de l’inflammation cardiaque chez les jeunes hommes et les garçons ayant reçu une première injection de Moderna était de 3 pour 100 000 doses, contre 1,9 pour 100 000 pour Pfizer-BioNtech.

“Les taux rapportés de myocardite chez les hommes âgés de 18 à 29 ans après la deuxième dose de vaccin étaient de 15,9 pour 100 000 pour le vaccin Moderna et de 2,6 pour 100 000 pour le Pfizer”, indiquent les recommandations actualisées.

Les jeunes hommes et les garçons qui ont cherché un traitement pour des problèmes cardiaques se sont généralement rétablis, a déclaré le groupe d’experts. Le rapport cite des données américaines selon lesquelles la plupart des patients, 91 %, se rétablissent au bout de trois mois.

L’Agence de la santé publique du Canada a déclaré que parmi les 30,2 millions de Canadiens qui ont reçu différents types d’injections de COVID-19, elle avait connaissance de 27 747 “événements indésirables”. Au total, 6 443 ont été jugés graves.

Les décès ont été au nombre de 243, selon les estimations officielles.

“Bien que ces décès soient survenus après avoir été vaccinés avec un vaccin COVID-19, ils ne sont pas nécessairement liés au vaccin”, a déclaré l’Agence de santé publique dans un communiqué.

Source : https://westernstandardonline.com/2021/12/no-more-moderna-doses-for-young-men-after-millions-already-given/

2 thoughts on “Canada : Plus de doses de Moderna pour les jeunes hommes, après les millions déjà administrées

  • on voit des dizaines de cas chaque jour je ne crois en rien aux chiffres dits officiels …qui va payer ces crimes ?

  • C’est toujours l’inoculé qui paie… de sa santé déjà…
    Puis la communuté au travers des assurances sociales.

    Les bénéfices sont privatisés, seules les coûts sont mutualisés.

Commentaires fermés.