Étude : Mécanismes potentiels d’intégration dans le génome humain du code génétique provenant de la vaccination par ARNm du SRAS-CoV-2 : Implications pour la maladie

L’intégration du code génétique des virus à ARN dans l’ADN de l’hôte, autrefois considérée comme un phénomène rare, voire impossible, est désormais reconnue comme probable. Le mécanisme d’insertion médié par le Long Interspersed Nuclear Element (LINE)-1 implique que de nombreux ARN viraux (en dehors des rétrovirus) peuvent être transcrits de manière inverse puis incorporés de manière stable dans l’ADN.

Lire la suite