Ce pays n’avait enregistré aucun cas de Covid-19 en deux ans, aujourd’hui il doit se confiner. Vaccinées deux fois et testée négative, elle amène le Covid dans le pays !

Le royaume des Tonga, archipel situé en Océanie, a longtemps fait partie des rares pays qui n’ont enregistré aucun cas de Covid-19. Mais l’île principale est confinée depuis ce mardi 2 novembre 2021 : un passager d’un avion arrivé de Nouvelle-Zélande a été testé positif au coronavirus.

Longtemps, le royaume des Tonga a fait partie du club très fermé des pays n’ayant rapporté aucun cas de Covid-19. Pendant près de deux ans, les quelque 100 000 habitants de cet archipel d’environ 170 îles situées dans l’océan Pacifique ont évité le coronavirus. Mais depuis ce mardi 2 novembre 2021, Tongatapu, l’île principale du pays où se trouve la capitale Nukuʻalofa, est confinée : un couvre-feu a été mis en place de 20 h à 6 h du matin, écoles, bars et restaurants sont fermés, indique la chaîne de télévision américaine CNN. Ces restrictions, qui doivent durer sept jours, ont été mises en place après la découverte d’un cas de coronavirus sur le territoire des îles Tonga. Le premier depuis le début de la pandémie.

Comment le Covid-19 est-il arrivé jusqu’aux Tonga ?

Les Tonga ont rapporté, officiellement, leur premier cas de Covid-19 le vendredi 29 octobre, rapporte l’agence de presse Associated Press. Il s’agit d’une personne arrivée dans l’archipel le mercredi 27 octobre, via un vol commercial qui avait décollé de la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Elle avait reçu ses deux doses de vaccin anti-coronavirus et présenté un test de dépistage négatif avant son départ, indique le ministère de la Santé néo-zélandais.

Une fois arrivés dans le royaume, les 215 passagers du vol en question ont été placés en quarantaine dans un hôtel, et là, le voyageur a été testé positif au coronavirus.

L’objectif du confinement mis en place par le gouvernement des Tonga est donc de limiter l’éventuelle propagation du Covid-19 au reste de l’île principale, voire de l’archipel, d’autant que les services de soins intensifs des Tonga peuvent prendre en charge cinq patients, pas plus, selon des chiffres du ministère de la Santé cités par le média tongien Matangi Tonga .

Le voyageur contaminé par le Covid-19 ne présente pas de symptômes du virus.

Comment les Tonga ont-elles pu éviter le Covid-19 ?

Plusieurs éléments expliquent pourquoi les Tonga ont réussi à éviter tout cas de coronavirus pendant deux ans. En mars 2020, alors que la pandémie commence à toucher de nombreuses régions du monde, le royaume, isolé, décide de fermer ses frontières aux visiteurs étrangers : les liaisons aériennes sont suspendues, en même temps que les escales de bateaux de croisière.

Un confinement a également été mis en place, même si aucun cas de coronavirus n’avait été signalé, rapportait l’agence de presse Associated Press en novembre 2020. Des mesures efficaces, mais qui ont pesé sur l’économie locale et bien sûr le secteur du tourisme.

Aujourd’hui encore, il est très compliqué de se rendre aux Tonga : seuls les ressortissants tongiens et les résidents peuvent s’y rendre, en s’enregistrant préalablement et à certaines conditions, indique le ministère des Affaires étrangères français.

Voici la part de la population des îles Tonga ayant reçu au moins une dose de vaccin anti-coronavirus. (Capture d’écran : ourworldindata.org)
La proportion des habitants des îles Tonga totalement vaccinés contre le coronavirus. (Capture d’écran : ourworldindata.org)

Ce lundi 1er novembre, plus de 34 % des habitants de l’archipel avaient été totalement vaccinés contre le Covid-19, et plus de 51 % d’entre eux avaient reçu au moins une dose de vaccin anti-coronavirus, d’après les chiffres du site Our World in Data. Selon le quotidien britannique The Guardian, l’annonce du premier cas de contamination enregistré dans le pays a fait fortement augmenter le rythme des injections.

Article original : https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2021-11-02/ce-pays-navait-enregistre-aucun-cas-de-covid-19-en-deux-ans-aujourdhui-il-doit-se-confiner-084d8004-33ec-4f27-b4b7-1de09edb836c