Celles et ceux qui changent le monde : l’inspectrice du travail de Téfal

Laura Pfeiffer lors du procès de Chambéry - © Laurent Cousin / Haytham Pictures

Résumé

De simples citoyens se battent pour changer le monde et y parviennent, menant des combats victorieux pour le bien commun. Laura Pfeiffer raconte comment une inspection de l’entreprise Téfal qui tourne au calvaire la conduit à devenir lanceuse d’alerte sur les pressions subies par sa profession.

En savoir plus

“On remettait en question les fondements de ma profession”

Quand elle prend son poste d’inspectrice du travail à Annecy, dans une des régions les plus riches de France, Laura Pfeiffer sent qu’elle met les pieds dans un terrain miné.

Faire son métier d’inspecteur du travail, c’est-à-dire aller titiller le patronat qui ne respecte pas forcément la réglementation, j’ai senti que ça allait être compliqué.Laura Pfeiffer

Malgré les mises en garde, y compris de la part de son propre supérieur hiérarchique, elle n’hésite pas à dénoncer les mauvaises pratiques de l’entreprise Tefal sur le site de Rumilly.

Chez Tefal, les agents de maîtrise faisaient beaucoup d’heures supplémentaires non payées. Tefal a décidé de leur faire signer des conventions de forfait de 41 heures. Ils leur mettaient une énorme pression pour qu’ils signent tous cet accord, qui n’était pas valide. Alors je leur ai dit qu’il fallait refaire un accord légal.Laura

L’entreprise n’apprécie guère les remarques de l’inspectrice et tente de lui mettre la pression. Toutefois, impossible pour Laura de s’appuyer sur l’inspection du travail : ses propres directeurs sont du côté de Tefal, et lui enjoignent de laisser tomber l’affaire, sous peine de mettre sa carrière en péril… De telles menaces et chantages entament fortement la santé mentale de Laura.

Tout ce qu’ils m’ont dit ont saboté les fondements de ma profession. Tout ce que j’avais appris en trois ou quatre ans d’expérience, on le remettait en question. Je me suis dit que tout était de ma faute.Laura

Jusqu’au jour où elle reçoit un mail anonyme lui transmettant une série de documents très compromettants pour Tefal et le groupe SEB…

J’ouvre les documents, et là j’ai un choc. D’un coup, tout s’explique.Laura

Condamnée pour avoir fait son travail

C’est un salarié de Tefal qui a découvert par hasard ces documents. En les transmettant à Laura, il devient lanceur d’alerte sur la corruption qui existe entre l’inspection du travail, le MEDEF et le groupe SEB. Comprenant qu’elle est victime d’un complot, Laura décide alors de communiquer les documents à ses syndicats et à la presse…

C’est là que les vrais ennuis ont commencé. C’était en mai 2014. Ils sont allés retrouver le lanceur d’alerte, lui ont mis les menottes devant tous ses collègues et l’ont mis en garde à vue. Il a tout perdu.Laura

Le lanceur d’alerte est licencié pour faute lourde. Quant à Laura, elle vit du harcèlement moral au sein de l’inspection du travail. Quelques semaines plus tard, tous deux sont convoqués au tribunal d’Annecy…

C’était un cauchemar. Il n’y avait aucun espoir. Je savais que je serais condamnée.Laura Pfeiffer

Merci à Fanny Doumérou, à Dimitri Burtzélian et à Dominique Parent.

Première diffusion : 24/05/2017

  • Reportage : Inès Léraud
  • Réalisation : Cécile Laffon et François Caunac

Des nouvelles :

Le 3 mars 2021, après sept ans de procédures et malgré ses efforts pour être reconnue comme lanceuse d’alerte, Laura a perdu son procès. La Cour de cassation a confirmé sa condamnation pour “violation du secret professionnel et recel de documents confidentiels”. Malgré tout, l’Affaire Tefal a été largement reprise par la presse et a contribué à mettre en avant les problème de la protection des lanceurs d’alertes, comme l’explique cet article de La maison des lanceurs d’alerte sur le Blog de Médiapart.

Pour aller plus loin :

L’article du journal L’Humanité qui a révélé l’affaire Téfal.

Les inspecteurs du travail sont aux avant-postes d’une guerre sourde mais intense. Qui sont-ils ? Que voient-ils ? “Inspecteurs du travail, une rencontre”, webdoc en libre accès.

La page dédiée à Laura Pfeiffer sur Le mur des insoumis, média des lanceurs d’alerte.

Bertrand Bissuel, “Affaire Tefal : la condamnation d’une inspectrice du travail confirmée en cassation”, Le Monde, 11/03/2021

Chanson de fin : “La danse des ombres” par Françoiz Breut

Source : https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/les-pieds-sur-terre/celles-et-ceux-qui-changent-le-monde-l-inspectrice-du-travail-de-tefal-9852908