“C’était de la folie !” : Martin Blachier dézingue l’obligation de la 3e dose du vaccin contre la Covid-19

Ce lundi 14 février, Martin Blachier était invité à l’antenne de LCI. Face à David Pujadas, l’épidémiologiste a poussé un nouveau coup de gueule contre l’obligation de la troisième dose du vaccin contre le Covid-19. Explications.

Martin Blachier a une nouvelle fois fait entendre sa voix. Ce lundi 14 février, Martin Blachier était invité dans l’émission 24h Pujadas afin de commenter l’actualité sanitaire et apporter son expertise sur différents sujets. Face à David Pujadas, l’épidémiologiste a affirmé que, selon lui, une troisième dose de vaccin n’était pas nécessaire pour les patients qui ne présentent aucune comorbidité. Afin d’argumenter son propos, le scientifique s’est appuyé sur des chiffres déjà communiqués : “Il y a des données françaises et anglaises qui sont sorties et qui ont montré que la troisième dose, si vous aviez moins de 60 ans et pas de comorbidité, n’était même pas nécessaire pour vous apporter une protection de quasiment 100%“, a-t-il souligné.

En plateau, Martin Blachier n’a pas hésité à pousser un coup de gueule : “C’était de la folie de continuer, en ayant des gens qui ont ces pathologies-là et qui n’étaient pas vaccinés. Toute l’énergie qu’on a mis à essayer de vacciner la population française entière, on aurait dû la prendre et la mettre sur ces gens-là !“, a-t-il assuré, taclant au passage la stratégie vaccinale du gouvernement. “Laisser un virus circuler avec le niveau de circulation qu’on avait sur Omicron, laisser des gens comme ça sans vaccin, c’était une folie. On les exposait à un risque extrêmement élevé qu’ils se retrouvent en service de réanimation“, a déploré l’épidémiologiste.

Martin Blachier veut rassurer vis-à-vis d’Omicron

Ce samedi 12 février, sur CNews, celui qui est à la tête d’une famille recomposée de six enfants a voulu rassurer la population au sujet du variant Omicron. Il a estimé que “nous n’avons de pas la preuve absolue que cette troisième dose est nécessaire pour les moins de 60 ans, a-t-il affirmé dans l’émission de Brigitte Milhau, précisant qu’Omicron était “moins dangereux qu’une grippe saisonnière” pour les personnes de moins de 60 ans et qui ont reçu deux doses de vaccin. Et de résumer : “C’est ce qu’on dit depuis le début de la crise : ce risque n’a rien à voir chez une population jeune et chez une population âgée. La population âgée aurait dû être plus protégée, à l’inverse de pousser une troisième dose chez une population jeune qui n’en avait pas besoin.”

Source : https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/cetait-de-la-folie-martin-blachier-dezingue-lobligation-de-la-3e-dose-du-vaccin-contre-la-covid-19_487181

One thought on ““C’était de la folie !” : Martin Blachier dézingue l’obligation de la 3e dose du vaccin contre la Covid-19

  • Le même qui voulait vacciner tout le monde il y a encore quelques mois de cela. Allez Martin dit nous tes conflits d’intérêts !
    Aucunement confiance en cette personne, d’ailleurs pas plus à lui qu’à un autre. Avec leurs grandes certitudes de scientifiques, quelle misère.
    Les gens sont tous injectés ou presque avec un produit dont nous n’avons aucun recul, avec des effets secondaires par millions et des décès. Un charlot, sa réflexion et le néant c’est pareil. Il me révolte c’est plus fort que moi.

Commentaires fermés.