Convoi pour la liberté: Scott Moe affiche son soutien aux camionneurs

Convoi pour la liberté: Scott Moe affiche son soutien aux camionneurs

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a affiché son appui aux camionneurs qui manifestent samedi à Ottawa, avançant que son gouvernement soutient la fin de la vaccination obligatoire pour les camionneurs à la frontière.

M. Moe a ainsi partagé sur son compte Twitter une lettre adressée aux participants du «Convoi pour la liberté» afin de les remercier.

«Je veux commencer avec un message clair et simple à tous les camionneurs, agriculteurs et particuliers de la Saskatchewan et du Canada qui ont contribué au fonctionnement de nos collectivités au cours des deux dernières années, MERCI!!!», est-il notamment possible de lire.

«MERCI de livrer les aliments et les produits ménagers que nous utilisons tous quotidiennement, les pièces et les équipements qui font fonctionner nos fermes et nos industries, ainsi que tous les autres types de biens et de produits que vous pouvez imaginer. Si vous avez acheté quelque chose aujourd’hui, un camionneur l’a livré», a-t-il poursuivi.

Rappelant qu’il a reçu ses trois doses de vaccin contre la COVID-19 et l’importance de la vaccination, M. Moe a pour autant affirmé que «parce que la vaccination ne réduit pas la transmission, la politique fédérale actuelle des frontières pour les camionneurs n’a aucun sens.»

«Un camionneur non vacciné ne présente pas plus de risque de transmission qu’un camionneur vacciné», a-t-il avancé.

Scott Moe a alors souligné que son gouvernement «mettra fin à [sa] politique de preuve de test négatif/preuve de vaccination en Saskatchewan» dans un futur proche.

Source : https://www.tvanouvelles.ca/2022/01/29/convoi-pour-la-liberte-scott-moe-affiche-son-soutien-aux-camionneurs

3 thoughts on “Convoi pour la liberté: Scott Moe affiche son soutien aux camionneurs

  • >

    il parait qu’à Sartrouville, les immeubles 3F ont une grande affiche dans le hall menaçant d’expulsion ceux qui n’ont pas de pass sanitaire.

    quelqu’un connait quelqu’un sur place pour prendre des photos des affiches comme preuve?

    ils n’ont sans doute pas assez de forces de l’ordre pour déloger tous les anti pass sanitaires en même temps, donc ils font sans doute ville par ville, tout comme Jules césar a conquis les tribus une par une.

  • Alors lui faut lui acheter une cervelle

Commentaires fermés.