Coronavirus à Marseille : Les prescriptions d’hydroxychloroquine par l’IHU « ne sont pas dans l’illégalité » selon l’AP-HM

Coronavirus à Marseille : Les prescriptions d’hydroxychloroquine par l’IHU « ne sont pas dans l’illégalité » selon l’AP-HM

CONTROVERSE A l’occasion d’une conférence de presse, le directeur de l’AP-HM François Crémieux a reconnu que l’IHU continuait de prescrire l’hydroxychlororoquine contre le Covid-19

Didier Raoult en 2020 — ISA HARSIN/SIPA

L’hydroxychloroquine est-elle encore aujourd’hui prescrite par des médecins de l’IHU de Didier Raoult et de l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille pour soigner les patients du coronavirus malgré les controverses qui entourent ce traitement ? Interrogé sur ce sujet par les journalistes lors d’une conférence de presse, le directeur de l’AP-HM François Crémieux a reconnu que cette pratique était toujours d’actualité chez certains de ses médecins.

« Il y a deux catégories de prescription, estime François Crémieux. Il y a les catégories de prescriptions qui correspondent aux bonnes pratiques et qui sont mises en œuvre par la majorité des praticiens et des équipes de l’Assistance publique des Hôpitaux de Marseille. Les responsables d’équipe mettent en œuvre les situations de bonne pratique. Beaucoup d’entre eux contribuent à les élaborer au sein de leur équipe scientifique respective. Et puis vous avez des modes de prescription qui ne correspondent pas aux bonnes pratiques mais qui ne sont pas illégales. Et à ce titre, certains prescripteurs de l’IHU ne sont pas dans l’illégalité… mais ni non plus dans les recommandations de bonne pratique. »

Le mois dernier, une nouvelle enquête interne a été demandée par l’AP-HM suite aux nouvelles accusations de Mediapart visant l’institut dirigé par le professeur Raoult sur les conditions dans lesquelles auraient été menées les recherches sur l’hydroxychloroquine.

Source : https://www.20minutes.fr/sante/3203447-20211222-coronavirus-marseille-prescriptions-hydroxychloroquine-ihu-illegalite-selon-ap-hm?xtor=RSS-176

One thought on “Coronavirus à Marseille : Les prescriptions d’hydroxychloroquine par l’IHU « ne sont pas dans l’illégalité » selon l’AP-HM

  • 20 Minutes parle de “controverses” mais elles n’existent pas puisque les fake news du Lancet ont été dénoncées et que le journal a fait amende honorable depuis. Cela prouve que ce canard fait parrtie de la presse mainstream fasciste.

Commentaires fermés.