Covid-19: des scientifiques alertent sur un rebond de contagiosité des patients traités au Paxlovid

Photo fournie le 16 novembre 2021 par Pfizer montrant la production de sa pilule contre le Covid (Paxlovid), dans une usine de Fribourg, en Allemagne - Handout © 2019 AFP

Les autorités sanitaires américaines s’inquiètent d’un éventuel rebond épidémique, après l’apparition de symptômes chez des patients ayant pris l’antiviral de Pfizer, le Paxlovid.

Le Covid-19 n’a pas (encore) disparu de la surface du globe. En France, la situation s’est largement améliorée ces derniers mois. Mais aux États-Unis, les autorités sanitaires alertent sur un potentiel “rebond” épidémique… véhiculé par des patients traités avec le Paxlovid.

Ce médicament, crée par Pfizer, réduit très fortement le risque d’hospitalisation ou de décès dans les trois jours suivant l’apparition de symptômes. Et parce qu’il est efficace, son utilisation précoce est toujours recommandée par les CDC américains.

Le risque d’un “rebond” épidémique

Mais, selon les travaux de médecins relayés par nos confrères de CNN, les personnes ayant été traitées au Paxlovid peuvent redevenir contagieuses, sans même nécessairement développer des symptômes.

“Si vous prenez du Paxlovid, vous pouvez avoir de nouveau des symptômes. (…) Mais nous n’avons vu aucune personne qui a dû aller à l’hôpital” [après avoir été traité avec le médicament édité par Pfizer, ndlr], rassure au micro de CBS Rochelle Walensky, directrice du CDC.

La cause de ce rebond épidémique, qui reste faible, n’a pas encore été déterminée, précisent les deux médias américains, qui soulignent que le risque pour les patients n’est pas de retomber malade, mais bien de faire circuler à nouveau le Covid-19.

Rochelle Walensky explique donc que, pour les Américains, les consignes sont claires. En cas de retour du virus dans son entourage, il faut porter un masque et à nouveau se faire tester. Et, s’il est positif, s’isoler.

Source : https://www.bfmtv.com/sante/covid-19-des-scientifiques-alertent-sur-un-rebond-de-contagiosite-des-patients-traites-au-paxlovid_AN-202206020168.html