Covid-19 en Corée du Sud: hausse des cas sans précédent

L’une des démocraties modèles dans la lutte épidémique connaît son record de cas ce mercredi 1er décembre. La Corée du Sud et ses 50 millions d’habitants ont, pour la première fois, dépassé le chiffre des 5 000 infections quotidiennes. Malgré un taux de vaccination aux alentours des 80%, cette hausse des cas, à la suite de l’allègement des restrictions sanitaires, place les autorités dans une situation compliquée.

De notre correspondant à SéoulNicolas Rocca

Un mois tout juste après son changement de stratégie face à l’épidémie, la Corée du Sud a atteint le palier des 5 000 cas. Ne pas dépasser ce chiffre symbolique était une condition pour un éventuel nouvel allègement des restrictions.

Alors que moins de 3 700 Sud-Coréens sont morts du Covid-19 depuis le début de la pandémie, la hausse record de ces derniers temps place les autorités sanitaires face à un défi sans précédent. Le nombre de cas grave a aussi grimpé en flèche, notamment chez les personnes âgées qui viennent d’être éligibles à une troisième dose.

Crainte du variant Omicron

Les lits de réanimation des hôpitaux publics sont proches de la saturation, notamment à Séoul. Les différents indicateurs n’incitent pas à l’optimisme sur fond de crainte de l’entrée du variant Omicron, qui n’a pas, pour l’instant, été officiellement détecté dans le pays, malgré plusieurs cas suspects.

Les frontières sont fermées pour les étrangers en provenance de huit pays du sud du continent africain, mais le président Moon Jae-in a ordonné, hier, de durcir les mesures d’entrée en Corée du Sud. Toutefois, selon certains fonctionnaires contactés par RFI, il semble difficilement concevable de bannir l’entrée de la Corée du Sud depuis tous les pays où le nouveau variant a été détecté.

Source : https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20211201-cor%C3%A9e-du-sud-la-hausse-des-cas-de-coronavirus-pousse-les-autorit%C3%A9s-%C3%A0-durcir-les-restrictions

Commentaires fermés.