Covid-19 : le gouvernement veut marginaliser les « antivax »