Covid-19 : le vaccin de Pfizer approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans, annonce le régulateur européen

« Cette vaccination, si elle était décidée en France, ne commencerait pas avant le début de l’année 2022 », a de son côté déclaré le ministre de la santé français, Olivier Véran.

Le vaccin de Pfizer contre le Covid-19 a été approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen du médicament, a annoncé jeudi 25 novembre cette autorité, ouvrant la voie à une vaccination au sein de ce groupe d’âge dans l’Union européenne (UE).

Un groupe d’experts « a recommandé d’approuver une extension de l’application du vaccin contre le Covid-19 Comirnaty [le nom commercial du vaccin] pour inclure son usage chez les enfants de 5 à 11 ans », a expliqué l’Agence européenne des médicaments (AEM) dans un communiqué.

Ce vaccin à ARN messager est déjà autorisé pour les enfants de plus de 12 ans dans les 27 pays de l’Union européenne (UE). Hors du continent européen, le vaccin de Pfizer a déjà été approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans dans un petit nombre de pays, parmi lesquels les Etats-Unis, Israël et le Canada.

Les enfants de cette classe d’âge recevront un tiers de la dose utilisée pour les personnes plus âgées, en deux injections espacées de trois semaines, a expliqué le régulateur européen.

Le vaccin a démonté une efficacité de 90,7 % lors d’un essai réalisé sur 2 000 jeunes enfants de cette classe d’âge, a-t-il ajouté. Les effets secondaires ont été jugés « légers ou modérés ». Ils peuvent durer quelques jours et peuvent se manifester sous la forme d’une douleur localisée à l’endroit de l’injection, d’une fatigue, de maux de tête, de douleurs musculaires ou d’un rhume.

Source : https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/11/25/covid-19-le-vaccin-de-pfizer-approuve-pour-les-enfants-de-5-a-11-ans-annonce-le-regulateur-europeen_6103575_3244.html

2 thoughts on “Covid-19 : le vaccin de Pfizer approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans, annonce le régulateur européen

  • Si il y a des parents assez criminels pour injecter à leurs enfants cette soupe délétère, qu’il y aillent !

  • L’Évangile selon Saint-Jean Castex, Saint Véran, Saint(e) Emmanuel (le) Macron

    A la fin est le Verbe et le Verbe est en Nous et Nous dans le Verbe. Ceci existe dès le principe en La Covid.
    Toutes choses par elle sont faites faites et rien de ce qui est fait n’est fait sans elle.
    En elle est la Seringue et la Seringue est la lumière des hommes : et la Seringue pique dans les ténèbres et les ténèbres l’ont bien sentie.
    Il y a un homme, envoyé de La Covid, qui s’appelle Jean. Celui-ci vient pour rendre hommage à la Lumière afin que par Elle tout le monde eût les foies.
    Il n’est pas une lumière mais il faut qu’il rende témoignage à celle qui est la Lumière. C’est la véritable Lumière qui injecte tout homme venant en ce monde. Elle est dans le monde et l’immonde est fait par Elle et l’immonde l’a bien reconnu. Il est venu dans son propre héritage et les siens l’ont bien reçu.
    Mais à tous ceux qui L’ont réfutée, il a enlevé le pouvoir de devenir gens heureux, à ceux qui ne croient pas en La Covid, qui ne sont point tenus dans le rang ni dans les désirs du Chef, mais qui sont non seringués.

    ET LE VERBE S’ EST FAIT PFIZER !

    Et il demeure parmi nous car nous voyons sa gloire qui est comme la gloire du Fils de PFIZER dans la plénitude de la grâce et de la vérité.

    Rendons grâces à La Covid.

Commentaires fermés.