Covid-19 : un officier de gendarmerie relevé de ses fonctions pour refus de vaccination

Covid-19 : un officier de gendarmerie relevé de ses fonctions pour refus de vaccination

SANCTION – En Gironde, un officier de gendarmerie a été relevé de son commandement opérationnel pour un refus de vaccination contre le Covid-19 et muté sur un poste sans contact avec le public.

Depuis le 15 septembre, tous les militaires, y compris les gendarmes, affectés sur le terrain ou au contact du public doivent être complètement vaccinés contre le Covid-19. Et l’institution ne tergiverse pas avec cette obligation.

 Ainsi, un chef d’escadron commandant la compagnie de gendarmerie de Langon (Gironde) a été relevé de son commandement opérationnel pour un refus de vaccination, a-t-on appris ce vendredi auprès de la gendarmerie.

“Un événement rare”

À la tête d’un effectif de 150 gendarmes, cet officier supérieur de 32 ans a été d’abord sanctionné de dix jours d’arrêt puis muté vers la Direction générale de la gendarmerie à Paris, “sur un poste où il n’est plus en contact avec le public”, a indiqué la gendarmerie en Gironde, confirmant une information du journal Sud Ouest. Cette sanction liée à un refus de vaccination est “un événement rare” dans la gendarmerie, car celle-ci est “peu confrontée au problème”, a ajouté la même source.

Toujours selon Sud Ouest, une nouvelle cheffe d’escadron de la compagnie de Langon a été nommée et prendra ses fonctions début janvier.

Source : https://www.lci.fr/societe/covid-19-un-officier-de-gendarmerie-releve-de-ses-fonctions-pour-refus-de-vaccination-a-langon-en-gironde-2203675.html

3 thoughts on “Covid-19 : un officier de gendarmerie relevé de ses fonctions pour refus de vaccination

  • Force et honneur à ce militaire.
    Dommage qu’il soit un des rares à s’opposer à cette mesure particulièrement meurtrière.

  • Ce gendarme a été muté dans une affectation non opérationnelle et non pas viré, comme cela se passe dans l’armée de terre. Mais il est vrai que si tous les militaires réfractaires au vaxxin (au minimum 30%) devaient être mutés dans les soutiens, cela serait ingérable pour la DRH de l’armée de terre.
    Depuis le 15 septembre 2021, la vaccination anti-covid est obligatoire dans les armées et la gendarmerie pour les militaires servant dans des missions opérationnelles, en formation dans une école, ainsi que pour les nouvelles recrues. Il est très difficile d’avoir des informations sur la façon dont cette obligation est perçue.

    Voici un recueil d’interview de militaires réfractaires à la vaccination :
    https://telegra.ph/Interview-avec-les-militaires-anti-vax-Je-suis-un-soldat-et-mon-pays-ne-veut-plus-de-moi-car-je-refuse-le-vaccin–PARTIE-1-11-28

    Il en ressort que :
    – environ 30% acceptent volontiers la vaccination
    – environ 30% n’en veulent à aucun prix
    – le reste se fait vacciner contraint et forcé.

    Pour les réfractaires, la grande majorité réussit à obtenir de faux pass. Il y a semble-t-il une forte entraide pour trouver les bonnes filières. Voir notamment le témoignage d’un médecin militaire qui fait des faux certificats et couvre ses adjoints qui font de même.
    Les autres réfractaires, “les purs”, refusent carrément cette compromission et se font harceler par tous les niveaux de la hiérarchie, par la sécurité militaire, par le service de santé, et sont en finale renvoyés de l’armée pour inaptitude à l’emploi souvent camouflée derrière des raisons psychologiques (en gros c’est parce qu’ils sont dérangés mentalement).

  • Si les militaires, policiers, gendarmes et autres corps d’état ne comprennent pas que s’approche aussi leur “grand remplacement” par des milices suréquipées, suraugmentées pour satisfaire les états tyranniques, ils disparaîtront en même temps que nous. S’ils ne pensent pas à nous, qu’ils pensent au moins à leurs enfants en se demandant : quel monde vais-je leur laisser?
    Un conseil pour eux : voir la vidéo sur la souffrance des israëliens cobayes de l’expérimentation vaccinale.
    https://resistance-mondiale.com/israel-un-film-de-temoignages-de-victimes-atteintes-gravement-dans-leur-sante-apres-la-vaccination-pfizer
    Ca pourra leur donner une idée de ce que les peuples endurent, tout en sachant que cela peut se produire aussi sur leur propre famille. La tyrannie ne fait pas de tri, elle n’est pas sélective dans la distribution de la souffrance

    Ces gens vivent tellement loin de la réalité du peuple, qu’il serait bon de leur donner de la main à la main l’INTITULE DE CETTE VIDEO

Commentaires fermés.