Covid : le gouvernement allemand échoue à faire voter la vaccination obligatoire

Le projet de loi de vaccination obligatoire pour les plus de 60 ans, promesse du chancelier allemand Olaf Scholz, a été rejeté par les députés allemands jeudi 7 avril.

C’est un coup dur pour le gouvernement allemand. Celui-ci a échoué, jeudi 7 avril, à faire voter par les députés l’obligation vaccinale contre le Covid à partir de 60 ans.

Ce projet de vaccination obligatoire était une promesse du chancelier allemand Olaf Scholz, enlisée depuis plusieurs mois. Elle a été rejetée par les députés, n’obtenant que 296 voix pour et 378 voix contre. Neuf membres de la chambre basse du parlement allemand se sont abstenus.

Le camouflet est de taille pour le successeur d’Angela Merkel, qui s’était prononcé à l’automne pour une vaccination obligatoire pour tous les adultes, promise pour « fin février ou début mars ». Mais le nouveau chancelier social-démocrate n’a pas pu entraîner derrière lui l’ensemble des trois partis de sa coalition gouvernementale, réunissant sociaux-démocrates, écologistes et libéraux, ni l’opposition conservatrice.

Une mouvance antivaccin très mobilisée

Le sujet reste épineux dans une Allemagne où la mouvance antivaccin est fortement mobilisée. Les libéraux du FDP en particulier ont freiné depuis des mois sur l’idée d’une obligation vaccinale.

Malgré une proposition de loi vidée au final en partie de sa substance, avec une obligation réservée aux seuls plus de 60 ans, le gouvernement n’a pas pu réunir autour de son projet de majorité au Bundestag.

Le chancelier, critiqué ces derniers mois pour sa discrétion et son manque de leadership, s’est même attiré les sarcasmes en obligeant sa cheffe de la diplomatie, Annalena Baerbock, à quitter une réunion de l’Otan à Bruxelles sur l’Ukraine pour venir participer au vote, ont rapporté plusieurs médias.

Quelque 76 % de la population ont reçu deux doses

La situation sanitaire reste dégradée en Allemagne, qui enregistre ces derniers jours plus de 200 000 nouveaux cas de Covid toutes les 24 heures. Le taux d’incidence sur sept jours dépasse les 1 200.

Quelque 76 % de la population ont reçu deux doses de vaccin. Seuls 58,9 % des Allemands ont reçu une dose de rappel contre le Covid, selon l’institut Robert Koch.

Source : https://www.la-croix.com/Monde/Covid-gouvernement-allemand-echoue-faire-voter-vaccination-obligatoire-2022-04-07-1201209187