Crise aux Antilles : le gouvernement “prêt” à parler de l’autonomie de la Guadeloupe

Crise aux Antilles : le gouvernement "prêt" à parler de l'autonomie de la Guadeloupe

OUTRE-MER – Dans une allocution télévisée aux Guadeloupéens, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a ouvert la voie à l’autonomie de la Guadeloupe.

La Guadeloupe bientôt autonome ? Violemment frappé depuis plusieurs jours par une crise sociale née du refus de l’obligation vaccinale pour les soignants et les pompiers, le territoire d’Outre-mer est au cœur des préoccupations du gouvernement. Pour tenter de calmer la colère, le ministre Sébastien Lecornu s’est adressé ces dernières heures aux Guadeloupéens. Outre les questions liées au Covid-19, il a assuré que l’exécutif était “prêt” à parler de l’autonomie de l’archipel.

Selon le ministre, cette revendication d’autonomie a été portée par “certains élus” lors des réunions programmées ces derniers jours pour résoudre la crise sociale. “D’après eux, la Guadeloupe pourrait mieux se gérer d’elle-même”, a déclaré Sébastien Lecornu. “Ils souhaitent moins d’égalité avec l’Hexagone, plus de liberté de décision par les décideurs locaux. Le gouvernement est prêt à en parler, il n’y a pas de mauvais débats du moment que ces débats servent à résoudre les vrais problèmes du quotidien des Guadeloupéens.”

1000 emplois aidés pour les jeunes de Guadeloupe

En outre, le ministre des Outre-mer a annoncé le financement de “1000 emplois aidés pour les jeunes” de Guadeloupe, “avec un accompagnement spécifique ou une formation, dans le secteur non marchand, pour soutenir les collectivités ou les associations sociales, sportives ou environnementales du territoire”.

Quelques heures auparavant, le gouvernement avait annoncé qu’il repoussait au 31 décembre l’obligation vaccinale des soignants et des pompiers aux Antilles, alors que celle-ci devait être effective depuis le 15 novembre. De son côté, le Premier ministre Jean Castex avait annoncé quelques jours plus tôt la création d’une “instance de dialogue” pour échanger avec le personnel non-vacciné.

Source : https://www.lci.fr/societe/crise-aux-antilles-le-gouvernement-pret-a-parler-de-l-autonomie-de-la-guadeloupe-2203087.html