Des dizaines de navires bloqués dans l’Arctique en raison du gel précoce de la glace, à l’inverse des récents hivers plus chauds.

Les entreprises de transport maritime accusent le bureau météorologique russe d’avoir fourni des prévisions qui n’ont pas permis d’anticiper la formation précoce de glace.

By Nataliya Vasilyeva, Russia Correspondent, Moscow

The research and expedition ship Mikhail Somov stuck in the ice in the Vilkitsky Strait
Le navire de recherche et d’expédition Mikhail Somov coincé dans la glace dans le détroit de Vilkitsky.

Plus de deux douzaines de cargos sont bloqués dans les glaces de l’Arctique russe, attendant que des brise-glace viennent à leur secours, après des prévisions inexactes du bureau météorologique du pays.

Le trafic maritime sur la route maritime du Nord a augmenté ces dernières années, car le réchauffement rapide des hivers réduit la couverture de glace et la Russie investit dans ses ports arctiques en prévision d’un nouveau boom.

Mais cette année, plusieurs segments de la route maritime du Nord ont gelé environ quinze jours plus tôt que d’habitude, prenant de nombreux navires au dépourvu.

Alexei Likhachyov, directeur général de Rosatom, la société d’État russe spécialisée dans l’énergie nucléaire, qui gère la flotte de brise-glace du pays, a déclaré lundi que parmi ces navires figuraient des bateaux battant pavillon de Hong Kong et des îles Marshall.

Dans des commentaires adressés aux médias locaux, il a reproché à l’Office météorologique russe d’avoir fourni des prévisions qui n’ont pas permis de prévoir le début de la formation de glace.

Les entreprises qui expédient des marchandises par la route maritime du Nord réservent généralement à l’avance un brise-glace de Rosatom pour accompagner leur navire, mais elles ne l’ont pas fait cette fois-ci car elles étaient assurées d’avoir du beau temps.

Certains des navires naviguant de Mourmansk, dans le nord-ouest de la Russie, à Chukotka, dans le nord-est, sont bloqués depuis plus d’une semaine, ce qui compromet la livraison de biens essentiels aux villes isolées de la côte arctique russe.

Viktor Gil, capitaine du Mikhail Somov, l’un des navires bloqués le long de la route maritime du Nord, a déclaré à l’agence de presse Tass que la situation était “assez grave”.

“La glace fait jusqu’à un mètre et demi d’épaisseur ici”, a-t-il déclaré, mais il a ajouté que l’équipage avait suffisamment de provisions pour tenir jusqu’à ce qu’un brise-glace les rejoigne dans environ une semaine.

M. Likhachyov a déclaré que des brise-glace étaient déjà en route vers les navires échoués, mais a prévenu que l’opération de sauvetage pourrait prendre un certain temps car les navires sont dispersés en mer.

Traduction de l’article :

3 réflexions sur “Des dizaines de navires bloqués dans l’Arctique en raison du gel précoce de la glace, à l’inverse des récents hivers plus chauds.

  • 23/11/2021 à 21:13
    Permalien

    En fait le réchauffement climatique existe pas c’est juste pour vendre des voitures électriques

    Répondre
    • 23/11/2021 à 23:26
      Permalien

      C’est lié à l’activité solaire et des milliers d’autres paramètres.
      Mais oui c’est pour faire tourner leur système économique qui est basé sur une croissance constante, quitte a créer des projets pas rentable, délocalisés, etc. et en mentant aux peuples pour faire bonne figure.

      Répondre
  • 23/11/2021 à 23:22
    Permalien

    Foutu réchauffement climatique ! Hein ? quoi ? 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :