Des enquêteurs russes identifient des responsables de la défense et des sous-traitants américains liés aux Biolabs ukrainiens.

Les enquêteurs russes ont réussi à identifier une série de personnes impliquées dans le développement d’armes biologiques en Ukraine, y compris des représentants du ministère de la défense américain et des entreprises, avec un montant de financement dépassant 224 millions de dollars, a déclaré mardi Alexander Bastrykin, le chef du Comité d’enquête russe.

“L’analyse des documents obtenus a permis d’identifier avec précision les personnes liées à l’activité militaire biologique en Ukraine, y compris les représentants du ministère américain de la défense et les entreprises contractantes”, a déclaré Bastrykin dans une interview à RT.

Il a également déclaré que Moscou a lancé une enquête criminelle sur cette affaire.
Le montant du financement américain pour les projets biologiques a dépassé les 224 millions de dollars, a ajouté le fonctionnaire. Les États-Unis ont systématiquement mené des travaux de modernisation et de rééquipement d’une trentaine d’institutions scientifiques liées au ministère ukrainien de la santé et de l’agriculture, ainsi que de plusieurs installations sanitaires et épidémiologiques du ministère ukrainien de la défense.

“Les résultats de ces recherches ont été transférés dans les territoires contrôlés par Kiev avant le début de l’opération militaire spéciale”, a ajouté Bastrykin.

Plus tôt en avril, Igor Kirillov, le chef de la défense radiologique, chimique et biologique des forces armées russes, a déclaré que les agents de renseignement russes ont trouvé trois drones ukrainiens équipés de pulvérisateurs de substances chimiques dans la région de Kherson, ajoutant qu’en janvier 2022, l’Ukraine a acheté plus de 50 appareils similaires pouvant être utilisés pour appliquer des formulations biologiques et des produits chimiques toxiques.

En mars, le ministère russe de la Défense a révélé que les États-Unis avaient dépensé plus de 200 millions de dollars pour le fonctionnement de laboratoires biologiques en Ukraine, dont Moscou pense qu’ils ont participé au programme biologique militaire américain. Selon les militaires russes, le fonds d’investissement de Hunter Biden, le fils du président américain Joe Biden, participait au financement du programme.

Source : Sputnik