“Des marchands de peur” : Gérald Kierzek fustige l’alarmisme autour d’Omicron

Le médecin Gérald Kierzek voit plutôt d’un bon œil la circulation du variant Omicron en France. Une position qu’il a, une nouvelle fois, affirmée sur son compte Twitter, ce jeudi 30 décembre.

Alors que la France a enregistré un nouveau record de contaminations au coronavirus ce jeudi 30 décembre avec plus de 206 000 cas positifs recensés en 24 heures, le docteur Gérald Kierzek ne semble toujours pas inquiet face à la circulation de ce virus et notamment à la propagation du variant Omicron, au contraire. Le consultant santé de TF1 et LCI a réaffirmé sa position sur son compte Twitter, ce jeudi 30 décembre. “Bravo 24h Pujadas (NDLR : émission présentée par David Pujadas sur LCI) de remettre l’église au centre du village en dénonçant les ‘marchands de peur’ sur Omicron, a-t-il écrit.

Lors de cette émission, les journalistes ont mis en avant une phrase citée par Chris Hopson, directeur de NHS Providers, organisation représentant les hôpitaux anglais, dans Le Monde. “Beaucoup de malades qui vont à l’hôpital ont le Covid, mais n’y sont pas à cause du Covid. Nous avons pas mal de gens qui, par exemple, sont tombés de vélo et se sont cassé un bras ou se sont cogné la tête. Ils n’ont pas de symptômes, mais, à leur arrivée, ils font un test Covid qui se révèle positif, a déclaré Chris Hopson au sujet de la situation hospitalière en Angleterre. Un pays qui fait également face à un déferlement de contaminations au variant Omicron, avec quelques semaines d’avance par rapport à la France.

La variant est “une chance” selon Gérald Kierzek

Le médecin Gérald Kierzek voit d’ailleurs l’arrivée du variant Omicron comme “une chance” qui permettra “un tournant dans l’épidémie”, comme il l’a déclaré, mardi 28 décembre, dans les colonnes du Figaro. Selon lui, Omicron “est beaucoup plus contagieux”, mais “beaucoup moins létal”. Son analyse s’appuie sur les chiffres connus de l’Angleterre et de l’Afrique du Sud. Et de conclure : “Ce qui est sûr, c’est que l’éradication virale ne pourra se faire que naturellement, grâce aussi à l’immunité naturelle.

Source : https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/des-marchands-de-peur-gerald-kierzek-fustige-lalarmisme-autour-domicron_483895