Des milliers de personnes protestent contre les restrictions liées au coronavirus dans la capitale tchèque.

A man holds up a sign reading Stop Covid Fascism, during a protest against measures to tackle surge of COVID-19 infections, in Prague, Sunday, Nov. 28, 2021.  Thousands have rallied in the Czech capital to protest the government’s restrictive measures to tackle a record surge of coronavirus infections. The protesters included supporters of a number of fringe political parties and groups that failed to win any parliamentary seats in October’s election. (Ondrej Deml/CTK via AP)
 

PRAGUE (AP) – Des milliers de personnes se sont rassemblées dimanche à Prague, la capitale tchèque, pour protester contre les mesures restrictives prises par le gouvernement pour lutter contre une augmentation record des infections au coronavirus.

Parmi les manifestants figuraient des membres et des partisans d’un certain nombre de partis et de groupes politiques marginaux qui n’ont remporté aucun siège au Parlement lors des élections d’octobre. Il s’agissait de leur troisième manifestation au cours des deux dernières semaines. Les participants ne portaient pas de couvre-chef ou ne suivaient pas les règles de distanciation sociale et buvaient de la bière malgré l’interdiction de boire de l’alcool en public.

Au parc Letna de Prague, les manifestants ont scandé “Liberté !” et “Nous en avons assez !” tout en déployant des banderoles déconseillant la vaccination, comme celles sur lesquelles on pouvait lire “Mon corps, mon choix”.

La police n’est pas intervenue.

Le pays a établi des records répétés de nouvelles infections quotidiennes, atteignant jeudi un niveau record de près de 28 000 cas. Le taux d’infection était de 1 191 nouveaux cas pour 100 000 habitants au cours des sept derniers jours. Au total, ce pays de 10,7 millions d’habitants a enregistré plus de 2,1 millions de cas et 32 837 décès liés au COVID. Le taux de vaccination y est inférieur à celui de nombreux autres pays de l’UE.

Le gouvernement tchèque a déclaré l’état d’urgence pour une durée de 30 jours et a imposé des restrictions supplémentaires concernant le coronavirus vendredi, afin de faire face à l’épidémie. Parmi celles-ci, tous les marchés de Noël du pays ont été interdits et les bars, restaurants, boîtes de nuit, discothèques et casinos doivent fermer à 22 heures.

Le nombre de personnes participant à des événements culturels et sportifs en République tchèque est désormais limité à 1 000 personnes vaccinées ou ayant récupéré du COVID-19, tandis que tous les autres rassemblements publics ne peuvent accueillir que 100 visiteurs au maximum, contre 1 000 auparavant.

Source : https://apnews.com/article/coronavirus-pandemic-business-health-europe-prague-f56287dba2bb0b02b507b909b7833d55