Des scientifiques de Pfizer piégés en caméra cachée !

Interrogés à leur insu par le média américain Project Veritas, des scientifiques travaillant pour l’entreprise pharmaceutique Pfizer se sont exprimés sans filtre sur la vaccination.

Les différents profils qui apparaissent à l’écran émettent de sérieuses réserves concernant la pertinence de la stratégie vaccinale en vigueur. « Il s’agit juste de rendre la vie impossible à tous les non-vaccinés jusqu’à les faire céder ! », expliquent-ils. « J’ai vraiment l’impression de travailler pour une entreprise diabolique, tout se résume au profit alors que mon rôle est d’aider les gens, pas de faire des millions de dollars, ça pose un dilemme d’ordre moral. », a dénoncé un protagoniste.

Les scientifiques ont également évoqué l’immunité naturelle acquise contre le virus. L’un d’entre eux a déclaré que les employés avaient reçu l’ordre de ne pas en parler publiquement. « L’immunité naturelle vaut mieux que la vaccination. », reconnaissent-ils.

Vidéo traduite en français :

Article original : https://lactudissidente.com/des-scientifiques-de-pfizer-pieges-en-camera-cachee/

4 thoughts on “Des scientifiques de Pfizer piégés en caméra cachée !

  • Pourquoi rien ne sort dans la presse ? on a l’impression que le rouleau compresseur ne s’arrêtera jamais…Pourquoi ? C’est le plus destabilisant dans tout cela ! Que font les médias ?

    • C’est le soucis avec la corruption quand elle est visible il est souvent trop tard…
      Reste plus qu’à prendre les armes, mais bon le peuple est apparemment prêt à l’accepter…
      Bref la révolution ne viendra pas de France en tout cas, trop de soumis.

    • Les médias ne sont pas libre d’informer en toute transparence… C’est plutôt une arme gouvernemental, un outil pour transmettre des informations qui les arranges. Les vrais journalistes qui informent sans filtre sont généralement des autodidactes qui vivent dans la peur car ne rentre pas dans le jeu du lavage de cerveau…

  • On as déjà perdus mais ils n’ont pas encore gagné!

Commentaires fermés.