Des soignants brûlent leur diplôme et jettent leur blouse devant l’hôpital de Besançon pour protester contre le Pass Sanitaire, obligatoire pour pouvoir accéder à l’hôpital (avec contrôles de vigiles) ainsi que la vaccination obligatoire.

Considérant qu’ils n’en auront plus besoin à partir du 15 septembre, des soignants, des pompiers et des agents territoriaux — qu’on applaudissait il y a un an et demi — ont tout simplement brûlé leurs vêtements de travail en réponse au mépris du gouvernement Macron.

3 thoughts on “Des soignants brûlent leur diplôme et jettent leur blouse devant l’hôpital de Besançon pour protester contre le Pass Sanitaire, obligatoire pour pouvoir accéder à l’hôpital (avec contrôles de vigiles) ainsi que la vaccination obligatoire.

  • je ne comprend pas, comment on peut arriver là? qu’on ne peut rien faire , rester là voir détruire toutes les vies.

  • Et tout çà pour que le gouvernement et nos politiques se remplissent les poches ,faire du fric C tout ce qui les intéresse ,peu importe ce qui arrive aux autres,ils en on rien à battre du peuple

  • Détruire l’hôpital publique pour privatiser la santé… Comme en Amérique, voila le travail pour lequel à été poussé au pouvoir le mouton macron ! L’état profond est derrière tout ça, QUI en a vraiment conscience ??????

Commentaires fermés.