Donbass : des référendums d’adhésion à la Russie auront lieu du 23 au 27 septembre

Les Républiques de Donetsk et Lougansk, reconnues par Moscou, ont annoncé qu’un référendum aurait lieu prochainement afin de permettre à la population de se prononcer sur une éventuelle adhésion à la Russie. D’autres régions sont concernées.

L’agence de presse russe RIA, citant des médias locaux, rapporte ce 20 septembre qu’un référendum d’adhésion à la Russie aura lieu du 23 au 27 septembre dans les Républiques populaires de Lougansk et de Donetsk.

La veille, Denis Pouchiline, chef de cette République reconnue par Moscou, avait appelé son homologue de la République populaire de Lougansk, Leonid Pasechnik, à synchroniser leurs efforts en vue de l’organisation de référendums. Plus tôt dans la journée, ce sont les Assemblées des deux Républiques qui avaient appelé les deux dirigeants à organiser immédiatement ces référendums.

Parallèlement, les autorités de la région de Kherson ont annoncé leur intention d’organiser elles aussi un référendum sur l’intégration à la Russie, comme le rapporte TASS. «Après avoir examiné les appels des organisations publiques et des habitants de la région, les dirigeants de l’administration de la région de Kherson ont décidé d’organiser un référendum sur l’adhésion de la région de Kherson à la Fédération de Russie. Je suis sûr que les dirigeants de la Fédération de Russie accepteront les résultats du référendum et la région de Kherson fera partie de la Russie», a annoncé sur sa chaîne Telegram Vladimir Saldo, chef de l’administration militaro-civile de la région.

Enfin, le responsable de l’administration de Zaporojié Vladimir Rogov, a affirmé à RIA Novosti qu’un référendum sur l’entrée de cette région pourrait avoir lieu dans les jours à venir.

Fin février, la Russie avait lancé une opération militaire en Ukraine afin, notamment, de venir en aide aux populations du Donbass, bombardées par Kiev depuis 2014. Le président Vladimir Poutine avait auparavant reconnu l’indépendance de ces régions, qui avaient fait sécession après le coup d’Etat de Maïdan.

Source