Donc il n’y aura plus accès à l’hôpital pour se faire soigner pour les non-vaccinés sauf en cas d’urgence. “La note passée par les services de la Ministre Bourguignon a confirmé que, pour des soins programmés, les malades devraient accepter d’être vaccinés pour avoir accès à l’hôpital. PCR accepté seulement en cas de contre-indication.” Elle disait ça pour contredire Martine Wonner et en fait elle le confirme..