En Angleterre, les décès dus au Covid-19 sont 58 fois plus élevés qu’à la même période l’an dernier et 78% des personnes décédées avaient le vaccin Covid-19 selon les données de la santé publique

Les décès associés à Covid-19 à travers le Royaume-Uni sont nettement plus élevés qu’à la même époque l’année, malgré 89% des adultes prétendument vaccinés contre la maladie, et malgré le fait que l’été est censé aider à maintenir le virus présumé à distance en raison de la saisonnalité.

Les médias grand public, les sources de la santé publique et le gouvernement font de leur mieux pour vous convaincre que ce sont les non vaccinés qui constituent la majorité de ces décès. Mais pour ce faire, ils incluent les décès du plus fort de la deuxième vague de Covid-19 en janvier, alors que presque personne n’a été vacciné.

Un article récent de la BBC a affirmé ce qui suit –

Alors que les données réelles disponibles de Public Health England depuis que 70% des décès de Covid-19 jusqu’au 29 août 2021 concernaient la population vaccinée.

Ensuite, nous avons les dernières données d’Écosse, dans lesquelles une autre tentative a été faite pour cacher le fait que la majorité des décès de Covid-19 se produit parmi la population entièrement vaccinée.

Les données officielles qu’entre le 5 août 2020 et le 2 septembre 2020, seuls 3 décès dus au Covid-19 ont été enregistrés dans toute l’Écosse. Mais avance rapide jusqu’à nos jours et les données officielles déclarées que 179 décès ont été enregistrés à travers l’Écosse entre le 5 août 2021 et le 2 septembre 2021.

Cela signifie que les décès de Covid-19 à travers l’Écosse sont actuellement de 5 866,66 % / 58,6 fois plus élevés qu’ils ne l’étaient à la même époque l’année dernière, malgré le fait que la majorité de la population est vaccinée et que l’été est de leur côté.

Vous vous attendez bien à ce que la majorité des cas se trouvent parmi la population non vaccinée, mais ce n’est tout simplement pas le cas. Le dernier rapport statistique Covid-19 publié par Public Health Scotland le 15 septembre révèle que du 14 août au 10 septembre 2021, 63 437 cas positifs ont été enregistrés parmi la population non vaccinée, tandis que 78 136 ont été enregistrés parmi la population vaccinée ; 55 696 d’entre eux étaient parmi les complètement vaccinés.

Comme vous pouvez le voir, le nombre de cas est très similaire entre la population non vaccinée et la population entièrement vaccinée, vous pouvez donc continuer à voir un nombre similaire de décès parmi la population non vaccinée et entièrement vaccinée. Sauf que nous ne le sommes pas.

C’est là que Public Health Scotland essaie de cacher le fait que la majorité des décès sont parmi les vaccinés en raison des paramètres de date qu’ils ont utilisé pour publier les décès par statut vaccinal. Les décès remontent au 29 décembre.

Cela signifie qu’ils incluent les décès survenus au plus  fort de la deuxième vague présumée de Covid-19,  où  seulement 9% de la population avait reçu une seule dose, et seulement 0,1% de la population entière était complètement vaccinée d. 

Le tableau 17 du rapport publié par Public Health Scotland le 16 août 2021 montre qu’entre le 29 décembre 2020 et le 5 août 2021 3 077 décès Covid-19 ont été enregistrés parmi les non vaccinés, tandis que 273 décès ont été enregistrés parmi les partiellement vaccinés et 206 décès ont été enregistrés parmi les entièrement vaccinés.

Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus, les PHS ont donné l’impression que les vaccins Covid-19 fonctionnent et que la majorité des personnes qui meurent sont des non vaccinés. Mais avancez rapidement vers le rapport le plus récent publié le 15 septembre et nous pouvons voir le nombre réel de personnes qui meurent en raison de leur statut vaccinal.

Le tableau 17 du dernier rapport montre qu’entre le 29 décembre 2020 et le 2 septembre 2021, 3 116 décès ont été enregistrés parmi la population non vaccinée, soit une augmentation de 39 décès sur 4 semaines. Alors que 281 décès ont été enregistrés parmi la population partiellement vaccinée – une augmentation de 8 décès sur 4 semaines. Mais 338 décès ont été enregistrés parmi la population entièrement vaccinée, soit une augmentation de 132 sur 4 semaines.

Cela signifie que les non vaccinés ne représentent que 21,7% de tous les décès de Covid-19 depuis le 5 août 2021, tandis que la population vaccinée représente 78,3% de tous les décès depuis la même date, les entièrement vaccinés représentant 74% des décès.

Si nous voyons ce nombre de décès en été et que la majorité de la population a reçu un vaccin qui réduirait prétendument son risque de décès de 95%, nous redoutons de penser à ce que nous allons voir lorsque l’hiver arrivera.

source :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner