En pleine vague Omicron, Israël change de stratégie contre le Covid-19

En pleine vague Omicron, Israël change de stratégie contre le Covid-19

Les tests PCR seront désormais réservés aux plus de 60 ans en Israël. AP - Ariel Schalit

Alors que les contaminations battent des records en Israël, avec un taux de positivité de près de 12% qui n’avait pas été atteint depuis plus d’un an, Israël a décidé de revoir sa copie pour lutter contre la pandémie.

 

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Changement de tactique donc en Israël sur le front du coronavirus. Paradoxalement, avec un nombre record de contaminations, le gouvernement a décidé de rouvrir ses frontières. La liste rouge des pays particulièrement touchés par la pandémie est abandonnée. Des allègements aussi depuis ce dimanche matin dans les établissements scolaires. Ils seront soumis, désormais, aux mêmes réglementations que les centres commerciaux. La politique des quarantaines est également allégée, notamment pour les cas contacts vaccinés. 

Les tests de dépistages PCR sont dorénavant réservés au plus de 60 ans. Pour le reste de la population, ce sont les autotests et, dans certains cas, les tests antigéniques sous contrôle qui feront référence.

Bond des cas graves

Premier résultat : moins de données sur le nombre de contaminations quotidiennes. On note déjà un bond en avant pour le nombre d’hospitalisations de patients Covid dans un état grave, avec 47% de cas en plus en quelques jours.

Lors du Conseil des ministres hebdomadaire ce dimanche matin à Jérusalem, le Premier ministre Naftali Bennett a promis des autotests gratuits pour les enfants. Une étude du ministère israélien de la Défense le souligne : près de la moitié des résultats des tests antigéniques sont erronés.

Source :https://www.rfi.fr/fr/moyen-orient/20220109-en-pleine-vague-omicron-isra%C3%ABl-change-de-strat%C3%A9gie-contre-le-covid-19