Et pendant ce temps là… l’Agence européenne des médicaments découvre que les affections, la myocardite et la péricardite doivent être répertoriées comme effets secondaires des deux vaccins à ARNm