Et pendant ce temps là… l’Agence européenne des médicaments découvre que les affections, la myocardite et la péricardite doivent être répertoriées comme effets secondaires des deux vaccins à ARNm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.