Étude : Association de la thrombose veineuse cérébrale avec les vaccins à ARNm

Résumé :

La thrombose veineuse cérébrale (TVC), un événement thrombotique rare pouvant entraîner de graves déficits neurologiques, a été signalée après certaines vaccinations par ChAdOx1 nCoV-19 contre le coronavirus 2019 (COVID-19). Cependant, peu de rapports font état d’associations entre la vaccination utilisant l’ARNm pour le COVID-19 et la TVC. Nous avons analysé rétrospectivement l’apparition de TVC, le moment de leur apparition après la vaccination, les résultats (guéris/non guéris) et les décès après la vaccination contre le COVID-19 à partir des rapports sur les effets indésirables des médicaments (EIM) dans VigiBase. Une analyse de disproportionnalité a été réalisée concernant les vaccins à ARNm COVID-19 (BNT162b2 et ARNm-1273) et le vaccin ChAdOx1 nCoV-19. Nous avons identifié 756 (0,07%) cas de TVC (620 (0,05%) après BNT162b2 et 136 (0,01%) après mRNA-1273) sur les 1 154 023 effets indésirables liés aux vaccins à ARNm. Des signaux de sécurité positifs significatifs ont été relevés pour les vaccins à ARNm  (extrémité inférieure de la composante d’information à 95 % = 1,56 ; odds ratio de déclaration avec intervalle de confiance (IC) à 95 % = 3,27). Les jours médians avant l’apparition de la TVC différaient significativement entre les vaccins BNT162b2 et ChAdOx1 nCoV-19 (12 (intervalle interquartile, 3-22) et 11 (intervalle interquartile, 7-16), respectivement ; p = 0,02). Moins de patients atteints de TVC sont décédés après avoir reçu des vaccins à ARNm qu’après avoir reçu le vaccin ChAdOx1 nCoV-19 (odds ratio, 0,32 ; IC 95 %, 0,22-0,45 ; p < 0,001). Nous avons noté un signal de sécurité potentiel pour la survenue de TVC après la vaccination utilisant l’ARNm. Il est donc nécessaire de sensibiliser au risque de TVC, même après la vaccination utilisant l’ARNm pour le COVID-19.

Conclusion :

L’ étude a démontré un signal de sécurité potentiel pour la survenue d’une thrombose veineuse cérébrale lors de la vaccination utilisant l’ARNm. Il est nécessaire d’être conscient du risque de survenue d’une thrombose veineuse cérébrale, même après la vaccination utilisant l’ARNm.

Source : https://www.mdpi.com/2076-393X/10/5/799/htm