Étude : Les données COVID-19 sont-elles fiables ? Le cas de l’Union européenne

Étude : Les données COVID-19 sont-elles fiables ? Le cas de l'Union européenne

Résumé

Des études antérieures ont utilisé la distribution de Benford pour évaluer s’il y a une fausse déclaration des cas et des décès liés au COVID-19. L’inexactitude des données fournit de fausses informations aux médias, compromet la réponse mondiale et entrave les mesures préventives prises par les pays du monde entier. Dans cette étude, nous analysons les nouveaux cas et décès quotidiens de tous les pays de l’Union européenne et estimons la conformité à la distribution de Benford. Pour chaque pays, deux tests statistiques et deux mesures de déviations sont calculés afin de déterminer si les statistiques rapportées sont conformes à la distribution attendue. Quatre indices de développement au niveau du pays sont également inclus, le PIB par habitant, les dépenses de santé, l’indice de couverture sanitaire universelle et le taux de vaccination complète. Une analyse de régression est mise en œuvre pour montrer si la déviation de la distribution de Benford est affectée par les indices susmentionnés. Les résultats indiquent que seuls trois pays sont conformes à la distribution attendue, à savoir la Bulgarie, la Croatie et la Roumanie. Pour les cas quotidiens, le Danemark, la Grèce et l’Irlande ont montré la plus grande déviation par rapport à la distribution de Benford, et pour les décès, Malte, Chypre, la Grèce, l’Italie et le Luxembourg ont montré la plus grande déviation par rapport à la loi de Benford. En outre, il a été constaté que le taux de vaccination est positivement associé à la déviation de la distribution de Benford. Ces résultats suggèrent que, dans l’ensemble, les données officielles fournies par les autorités ne confirment pas la loi de Benford, mais cette approche constitue un outil préliminaire de vérification des données. Des études plus approfondies devraient être réalisées avec une investigation plus poussée des pays qui ont montré la plus grande déviation.

One thought on “Étude : Les données COVID-19 sont-elles fiables ? Le cas de l’Union européenne

  • A nice example of tiny disinformation. The Benford’s law is about numbers. Most authors relating covid data to benford’s law did not try to understand what happens. Yet, it you have a look, it is easy to understand. The most sriking is the total world’s daily number of cases on two years. From all the covid datasets it is the worst with respect to compliance with the Benford’s law. And this dataset is simply the sum of the datasets of 229 countries! With about half of these countries complying to the Benford’s law. Why can it be the worst when 50% of the data are « good »? The explanation is EXTREMELY simple. Once you know why, you also know why this talk about « data fraud » detected with Benford’s law is nonsense! If you are interrested by the truth, take the time to think about it. Remember: the explanation is very simple.

Commentaires fermés.