Étude : Réaction d’hypersensibilité à l’acide hyaluronique après l’injection de Pfizer contre le SARS-CoV-2

Faits marquants

  • Cette étude rapporte une réaction d’hypersensibilité chez un patient après la vaccination par COVID-19.
  • Une réaction à un produit de remplissage dermique à base d’acide hyaluronique après une vaccination par Pfizer a été examinée.
  • Il est important que les patients soient informés, avant les injections d’acide hyaluronique, de la possibilité d’une réaction d’hypersensibilité de type retardé.

Résumé

Le programme de vaccination en cours dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus (COVID-19) offre aux autorités de santé publique l’occasion de sortir de la crise pandémique actuelle.La vaccination contre le COVID-19, qui protège de l’infection par le COVID-19, peut avoir quelques effets secondaires mineurs et, dans de rares cas, s’est accompagnée de réactions graves ou immédiates. L’apparition de réactions inflammatoires retardées de produits de comblement des tissus mous à base d’acide hyaluronique a été signalée après la vaccination par COVID-19. Les traitements à base d’acide hyaluronique représentent l’une des pratiques les plus utilisées en médecine esthétique. Nous présentons ici le cas d’une patiente de 38 ans présentant une réaction d’hypersensibilité confirmée après avoir reçu le vaccin BNT162b2 (Pfizer, USA). Ce cas indique qu’une connaissance adéquate du patient avant les injections d’acide hyaluronique est souhaitable pour éviter les effets indésirables d’une réaction d’hypersensibilité de type retardé après la vaccination par le COVID-19.