Explication des thromboses avec syndrome de thrombocytopénie induites par les vaccins, notamment AstraZeneca… (VITT Vaccine Induced Thrombotic Thrombocytopenia) de l’étude publiée dans Nature du mécanisme des thromboses (coagulation).

Explication des thromboses avec syndrome de thrombocytopénie induites par les vaccins, notamment AstraZeneca… (VITT Vaccine Induced Thrombotic Thrombocytopenia) de l’étude publiée dans Nature du mécanisme des thromboses (coagulation).

Le problème est dû la protéine Spike, qu’on vous fait fabriquer avec le vaccin, qui cause la production des anticorps. Chez certaines personnes (on ne sait pas comment), ces anticorps vont se combiner avec les plaquettes de facteur4, ce qui va causer la coagulation. Il est possible aussi que ce soit l’adénovirus d’ AstraZeneca qui le cause, car c’est un phénomène déjà observé dans le passé). On a observé ces problèmes aussi dans des vaccins à ARN, il est possible que ce soit dû à la Spike. Cela arrive entre 14 à 40 jours.

Ils ont trouvé que les plaquettes de facteur 4 (PF4) ont un épitope contre lequel des anticorps produits par la Spike réagissent, ce qui cause l’activation, l’aggrégation des plaquettes, et donc de la coagulation.
Cela réduit le nombre de plaquettes dans le corps, causant la thrombose & thrombocytopénie.

L’étude comparait le sang de 5 patients vaccinés avec cette maladie, avec celui de gens qui ont eu une thrombocytopénie due à l’héparine, un anticoagulant.

source : https://www.nature.com/articles/s41586-021-03744-4

Elle montre que la thrombocytopénie induite par l’héparine ressemble à ce mécanisme mais est différente: de plus, l’héparine aiderait justement à empêcher les anticorps à se lier dans ces cas induits par vaccin. Plusieurs médecins hésitaient à l’utiliser car ils craignaient que l’héparine causait ce problème…