Guerre en Ukraine. La Russie « limite » l’accès à Facebook, accusé de censurer les médias russes

Guerre en Ukraine. La Russie « limite » l’accès à Facebook, accusé de censurer les médias russes

La Russie a annoncé, ce vendredi 25 février, réduire l’accès au réseau social Facebook, qu’il accuse de censure, sur son territoire.

Le logo du réseau social Facebook. (Photo d’illustration). | THOMAS HODEL/REUTERS

Le gendarme des communications russe a dit « limiter l’accès » à Facebook depuis vendredi 25 février, accusant le réseau social américain de censurer des médias russes et de violer les droits humains et des citoyens russes.

Une mesure à action immédiate

« En conformité avec la décision du Procureur général à l’égard du réseau social Facebook, à compter du 25 février, Roskomnadzor adopte des mesures pour limiter son accès », a indiqué l’agence Roskomnadzor, sans préciser la nature des limitations.

Le régulateur russe reproche au géant américain d’avoir restreint les comptes officiels sur sa plateforme de la chaîne russe Zvezda, liée au ministère de la Défense, de l’agence de presse publique Ria Novosti et des médias russes en ligne Lenta.ru et Gazeta.ru.

« Roskomnadzor a demandé à l’administration de Meta de lever les restrictions imposées par Facebook aux médias russes et d’expliquer la raison de leur imposition. Les demandes ont été ignorées par les propriétaires du réseau social », a-t-il poursuivi.

Roskomnadzor a par ailleurs assuré avoir observé 23 « cas de censure » contre les médias et ressources Internet russes par Facebook depuis octobre 2020.

Facebook accusé par la Russie de violer les droits humains et les libertés

« Le Parquet, en consultation avec le ministère des Affaires étrangères, a décidé de reconnaître Facebook comme un réseau social impliqué dans la violation des droits humains et libertés fondamentales ainsi que des droits et libertés des citoyens russes. »

Cette décision intervient alors que la Russie a provoqué une crise géopolitique majeure en envahissant l’Ukraine jeudi 24 février au matin.

Elle s’inscrit aussi dans une série de mesures prises contre les grands réseaux sociaux par les autorités russes ces dernières années, souvent sous prétexte de protéger les mineurs et de combattre l’extrémisme.

Des plateformes comme Facebook, YouTube, TikTok ou encore Twitter ont été condamnées à de multiples amendes. Les autorités avaient aussi ordonné de ralentir le fonctionnement de Twitter.

Source : https://www.ouest-france.fr/monde/guerre-en-ukraine/guerre-en-ukraine-la-russie-limite-l-acces-a-facebook-accuse-de-censurer-les-medias-russes-f1494bfc-965c-11ec-8a8c-4c622ba3ed85

Commentaires fermés.