Ils ont réussi à injecter des souvenirs dans le cerveau !

Incroyable ! Le mot vient spontanément à l’esprit lorsqu’on découvre l’exploit accompli par David Glanzman (université de Californie). Première historique, son expérience a permis d’isoler, sous forme moléculaire, un souvenir dans le cerveau d’un être vivant avant de le transférer dans le cerveau d’un autre !

Incroyable ! Le mot vient spontanément à l’esprit lorsqu’on découvre l’exploit accompli par David Glanzman (université de Californie). Première historique, son expérience a permis d’isoler, sous forme moléculaire, un souvenir dans le cerveau d’un être vivant avant de le transférer dans le cerveau d’un autre ! De la science-fiction… pour de vrai ! Ce premier cas de “transfert de mémoire” ne concerne pas n’importe quel être vivant. Il s’agit d’une sorte d’escargot de mer, Aplysia Californica, qui est une star des laboratoires qui travaillent sur la mémoire. Le fameux neuro scientifique Eric Kandel lui doit son prix Nobel venu couronner en 2000 ses travaux sur la conception “connexionniste” de la mémoire, où les souvenirs se tissent au fil des connexions établies par les neurones entre eux. Or, David Glanzman, en se penchant sur le même modèle animal, vient de faire voler en éclats cette vision du réseau synaptique tout-puissant. Son expérience prouve que les souvenirs possèdent un tout autre support dont la matérialité s’incarne sous la forme d’un nuage de molécules injectable par une seringue.

Une expérience historique

1 L’escargot mémorise un choc électrique

En répétant cinq fois toutes les 20 min un choc électrique sur la queue de l’animal, il finit par être “sensibilisé” : au moindre choc suivant, il rétracte son siphon afin de se protéger.

2 Une partie du contenu de ses neurones est ponctionné…

Les neurones qui contiennent cette mémoire chez l’ Aplysia

étant bien connus, les scientifiques les ont prélevés et ont récupéré dans une seringue tout leur contenu.

3… puis injecté dans la tête d’un autre animal…

Une partie du contenu de la seringue est été injectée dans le liquide où baignent les neurones d’un animal “naïf” : celui-ci n’ayant jamais senti de décharge électrique, il n’en a pas peur.

4… qui se souvient à son tour du choc électrique

Un jour plus tard, l’animal “naïf” connaît aussi bien les conséquences d’un choc électrique, que son comparse chez qui l’ARN neuronal a été prélevé.

Le souvenir a bien été implanté.

Les souvenirs peuvent être injectés !

Source : https://www.science-et-vie.com/cerveau-et-intelligence/les-souvenirs-peuvent-etre-injectes-43098

Sur le même sujet :

Ils ont réussi à injecter des souvenirs dans le cerveau !

18 mai 2018 à 15h00

Une avancée scientifique qui nous rapproche un peu plus de la science-fiction.

La mémoire: on la perd, on la recouvre, on la travaille. Bientôt, on pourra la transférer d’un humain à un autre –en tout cas c’est ce qu’espère une équipe de scientifiques de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA). Ce 14 mai, les chercheurs californiens ont annoncé avoir réussi à transférer les souvenirs d’un escargot de mer à un autre. L’étude a été publiée dans la revue scientifique eNeuro.

Pour ce faire, l’équipe de scientifiques a stimulé la mémoire des escargots grâce à une sensibilisation par faible choc électrique sur la queue. Le but était de provoquer un réflexe défensif –la contraction de la queue. Après 24h, les escargots «entraînés» contractaient leur queue pendant cinquante secondes contre une seconde pour ceux «non entraînés».

Après coup, les scientifiques ont extrait l’ARN (acide nucléique essentiel dans le transport du message génétique et la synthèse des protéines) du système nerveux des escargots entraînés pour l’injecter dans les spécimens non entraînés.

«24 heures plus tard, nous avons testé les réflexes de ces escargots: ils avaient le même réflexe de défense que ceux à qui nous avions administrés des chocs électriques», souligne David L. Glanzman, co-auteur de l’étude et membre du département de biologie intégrative et physiologie à UCLA.

Comme l’explique CNN, le choix d’escargots de mer pour cette étude n’est pas anodin: le système nerveux et le cerveau de ces gastéropodes sont beaucoup moins complexes que ceux des humains.

«Pour tout ce qui touche à la mémoire j’ai une approche réductionniste: il vaut mieux commencer simple pour ensuite mieux comprendre ce qui est complexe», indique David L. Glanzman.

Un transfert de mémoire bientôt disponible pour les humains?

Les films ou séries de science-fiction se jouent de nos souvenirs dans bon nombre d’oeuvres. Ces dernières années, la série Black Mirror a montré à quel point les informations stockées dans notre cerveau peuvent être précieuses et dangereuses. L’épisode «Retour sur image» imagine un monde où l’on serait capable de rediffuser nos souvenirs grâce à une puce implantée derrière l’oreille. Ce système permet aussi de partager ses souvenirs sur un écran grâce une petite télécommande. Cette technologie se révèle destructrice pour Liam Foxwell, le protagoniste. Ce dernier finit même par s’arracher violemment la «grain» et les souvenirs qui vont avec.

Dans le monde réel, nous en sommes encore loin: les transferts de mémoire ne sont pas encore possibles. Des années voire des décennies de recherches sont encore nécessaires pour appliquer le transfert de l’ARN aux humains. Malgré tout, ces recherches pourraient permettre de trouver de nouvelles techniques pour traiter les maladies neurodégénératives:

«Si nous arrivons à identifier la partie de l’ARN qui permet la formation des souvenirs, nous pourrions trouver des traitements plus efficaces contre la démence, le syndrome de stress post-traumatique et Alzheimer», explique David L. Glanzman.

Source : https://www.slate.fr/story/161940/transfert-memoire-humains-escargots

3 thoughts on “Ils ont réussi à injecter des souvenirs dans le cerveau !

  • Etes vous bien sûr que cela n’a pas déjà été fait chez des humains ?…….. et pas d’implantations seulement de souvenirs,c’e sont des programmes des services secrets Us La fabrication de zombies a un nom MK Ultra qui regroupe toutes les recherches dans ce domaine,'(allez ça fera de la lecture pour le week end)

    • Les mâcheurs de chewing-gum aiment jouer aux apprentis sorciers…MK Ultra, Blue Beam, etc. Etc.

      “La religion du Nouvel Age est le fondement même de ce Nouveau Gouvernement Mondial, religion sans laquelle la dictature du Nouvel Ordre Mondial est totalement impossible. Le projet Blue Beam comporte quatre étapes différentes, dans le but de mettre en oeuvre la religion d’une Nouvelle Ere, avec l’Antéchrist à sa tête : -réévaluation de toutes les connaissances archéologiques (tremblements de terre artificiellement, nouvelles prétendues découvertes, etc.) ; -un gigantesque “space show” grâce à des hologrammes à optiques tridimensionnels, des sons, des projections laser de multiples images holographiques dans différentes parties du monde (chacune recevant une image correspondant à la foi religieuse prédominante régionale) ; -”communication télépathique électronique bidirectionnelle” pour le contrôle de l’esprit (aidé par la propagande dans la publicité, la télévision, l’éducation moderne et divers types de pressions sociales) ; -manifestations surnaturelles par des moyens électroniques (faire croire à l’humanité qu’une invasion ovni est à venir, propager en abondance des ondes à hautes fréquences sur la terre, mettre en place sur chaque individu des puces intégrées).
      “Même si ma vie est en danger à cause de la diffusion d’informations comme celles-ci, la vôtre l’est encore plus par l’ignorance de ces mêmes informations” . Serge Monast
      Source : https://www.decitre.fr/livre-pod/le-projet-blue-beam-de-la-nasa-9791092128345.html

  • A quand les humanoïdes-escargots ?
    Y aura-t-il un transfert de mémoire des gastéropodes marins chez les bipèdes ?
    Encore des injections, mazoutées cette fois, qui nous feront danser au bal des damnés avec “Misteur Spike” !
    Tournage d’un nouveau Péplum, “Follywood”, avec Péplomère et Erika dans les rôles principaux !
    Savante zombification de la bipédie en marche; une véritable république mondiale en marche !
    Que de “Docteurs Folamour” à exterminer, et vite !
    Ayant l’estomac dans les talons, je pars casser une croûte terrestre.

Commentaires fermés.