Israël/Covid-19: la quatrième dose de vaccin offre une protection insuffisante pour lutter contre Omicron (étude)

Israël/Covid-19: la quatrième dose de vaccin offre une protection insuffisante pour lutter contre Omicron (étude)

Yossi Aloni/Flash90Une infirmière effectue un test covid dans un laboratoire de l'hôpital Ichilov à Tel Aviv, le 3 août 2020.

“L’essentiel est que le vaccin est excellent contre Alpha et Delta mais pour Omicron, il n’est pas assez bon”

Une étude menée au centre médical Sheba a révélé qu’une quatrième injection du vaccin Pfizer contre le coronavirus offre une protection insuffisante contre le variant Omicron du Covid-19.

Le professeur Gili Regev-Yochay, experte en maladies infectieuses, a déclaré que les résultats de la recherche ne sont que préliminaires, mais reconnaît que le public s’intéresse beaucoup à cette question.

“Nous constatons une augmentation des anticorps, plus élevée qu’après la troisième dose. Cependant, nous constatons que de nombreuses personnes infectées par Omicron ont reçu la quatrième dose. Certes, un peu moins mais quand même beaucoup d’infections”, a-t-elle affirmé.

Selon elle, “l’essentiel est que le vaccin est excellent contre Alpha et Delta mais pour Omicron, il n’est pas assez bon.”

Cependant, elle a souligné que c’est “probablement une bonne idée” d’administrer une quatrième injection aux groupes à risque, mais elle ajoute que les recommandations actuelles – quatrième injection pour les personnes de plus de 60 ans – devraient peut-être être modifiées pour n’inclure que les personnes plus âgées.

Plus de 537.000 Israéliens ont reçu une quatrième dose de vaccin, selon les dernières données du ministère de la Santé, qui avait lancé en décembre 2020 une vaste campagne de vaccination ayant permis d’offrir trois doses à près de la moitié de la population de 9,2 millions d’habitants.

Si Israël a connu ces derniers jours des records de contamination, la capacité maximale de traitement des hôpitaux n’a toutefois pas été atteinte et le nombre de morts récents demeure bas. 

Dans ce contexte, et compte tenu des pressions sur l’économie liées à la propagation du variant Omicron, qui provoque en général des symptômes moins sévères, le gouvernement a décidé de réduire lundi la durée de la quarantaine des personnes positives au Covid-19 de sept à cinq jours.

Source : https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1642438199-israel-covid-19-la-quatrieme-dose-de-vaccin-offre-une-protection-insuffisante-pour-lutter-contre-omicron-etude