Italie : Bassetti : “Un laissez-passer vert en été ? S’il reste tel quel, tout le monde descendra dans la rue”.

Italie : Bassetti : "Un laissez-passer vert en été ? S'il reste tel quel, tout le monde descendra dans la rue".

“Sauf pour certains endroits particuliers, au-delà du 31 mars, en tant que médecin, je n’y suis pas favorable”.

“Si le laissez-passer vert a été mis en place pour inciter les gens à se faire vacciner, et j’ai toujours soutenu cette idée, alors il doit remplir sa mission, mais si le laissez-passer vert a été mis en place pour autre chose, alors ils doivent expliquer aux citoyens la raison pour laquelle ils l’ont mis en place. En tant que médecin, je ne la soutiens pas au-delà du 31 mars. Il s’agira donc d’une décision politique, et non d’une décision sanitaire, et ils devront l’expliquer aux Italiens. Mais à ce moment-là, il n’y aura pas seulement ceux qui étaient sur la place jusqu’à présent, mais tout le monde sera là parce qu’ils n’auront plus personne pour les défendre”. C’est ce qu’a déclaré à Adnkronos Health Matteo Bassetti, directeur de la clinique des maladies infectieuses de l’hôpital San Martino de Gênes, à propos de l’hypothèse du maintien de l’obligation du Pass Vert pendant tout l’été.

“S’il s’agit d’étendre le laissez-passer vert pour prendre l’avion, le train ou pour entrer dans un hôpital ou une maison de retraite, je pense que c’est correct – clarifie le médecin spécialiste des maladies infectieuses – mais s’il s’agit d’étendre le laissez-passer vert tel qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire que même pour aller acheter un paquet de cigarettes ou un café, il faut le montrer, cela me semble une démonstration de force dont je ne sais pas à quoi il va servir. Si on souligne que le 31 mars nous serons parvenus à vacciner 90% des Italiens qui, ajoutés à ceux qui ont fait la maladie naturelle et sont guéris, cela signifie avoir presque 97% de vaccinés, et pour ceux qui sont les plus à risque, qui sont les plus de 50 ans nous avons mis l’obligation de vacciner de sorte qu’ils ne peuvent pas aller au travail s’ils ne se vaccinent pas, je me permets d’expliquer le motif pour lequel nous poursuivons avec le Passeport Vert.

“Moi – rappelle Bassetti – j’ai été confronté pour les actions du Pass Vert, à des menaces de mort, parce que j’ai toujours soutenu comme un outil pour faire vacciner les gens. Une fois cette tâche accomplie, il est indéfendable. Aussi parce que si nous regardons autour de nous, je ne pense pas que d’autres pays continuent à le tenir une fois qu’ils ont en quelque sorte atteint l’objectif. L’objectif étant atteint le 31 mars, le laissez-passer vert doit prendre fin lorsque l’urgence prend fin. L’étendre au-delà du 31 mars”, insiste-t-il, “est stupide et finira par pénaliser lourdement notre pays par rapport au reste de l’Europe. Et lorsque nous deviendrons un pays que les gens ne voudront pas visiter, nous devrons déterminer les personnes à qui il faudra le présenter.

Source : https://www.adnkronos.com/bassetti-green-pass-in-estate-se-resta-come-tutti-in-piazza_5NSG4ZJpITlrVc6q49I6T5?refresh_ce

 

2 thoughts on “Italie : Bassetti : “Un laissez-passer vert en été ? S’il reste tel quel, tout le monde descendra dans la rue”.

  • Ce type est pour la piqouze forcé mais joue le diplomate

    j’ai horreur de ces types avec le double language

    mais sans doute il fait double langue car il a peur de croiser des familles de victimes piqouzés dans la rue , “tout le monde descend dans la rue” comme il dit

  • Bonjour. Alléger les restrictions est un leurre ! C’est les qr code et les pass qu’il faudrait impérativement supprimer ou mieux que plus personne ne les utilise !!!!! Liberté !!!!

Commentaires fermés.