Italie : Federico Bertoli, 53 ans, décède peu de temps après avoir reçu la deuxième dose de Pfizer

Federico Bertoli è morto dopo la seconda dose del vaccino: gli amici chiedono chiarezza

Federico Bertoli n’avait que 53 ans, était originaire de Castelnuovo della Misericordia (un hameau de Rosignano) et s’était rendu au centre de vaccination de Rosignano Solvay pour se faire inoculer sa deuxième dose de Pfizer.

Il avait attendu les quinze minutes réglementaires à l’intérieur du centre de vaccination, puis était parti. C’est à ce moment-là, sur le parking du centre, que Bertoli a ressenti de violentes douleurs thoraciques et une sensation de nausée qui l’ont poussé à rentrer précipitamment au centre de vaccination, où il a été secouru par les médecins présents. L’homme a fait un arrêt cardiaque, mais les manœuvres de réanimation des médecins ont permis de remettre le cœur de Bertoli en état de marche. Cependant, lorsqu’il a été emmené à l’hôpital, le cœur de cet homme de 53 ans, originaire de Rosignano, s’est de nouveau arrêté et il est mort.

Malgré le lien temporel très étroit entre la vaccination et le décès, qui pourrait suggérer une réaction allergique, l’autorité sanitaire a immédiatement mis les mains sur la table, déclarant qu'”il ne semble pas y avoir de corrélation”.

Le parquet ne semble pas le penser, et a ordonné une autopsie pour éclaircir la question.

Sources :

One thought on “Italie : Federico Bertoli, 53 ans, décède peu de temps après avoir reçu la deuxième dose de Pfizer

  • Je me fait vacciner pour guérir PAS POUR MOURIR …ni même pour être HANDYCAPE…..ni pour enrichir des labos étranger .De plus vu la divergence des plus grands médecins de ce monde je ne suis pas oblgé de me suicider pour personne ..et enfin vu que ce pays est gouverné par des gens très douteux je vs dit bye bye

Commentaires fermés.