Italie : Il est mort à 24 ans d’une hémorragie cérébrale : 10 jours plus tôt il avait eu le vaccin Pfizer

Un jeune homme de 24 ans, Traian Calancea, est décédé dans le Trentin des suites d’une hémorragie cérébrale dix jours après l’administration de la première dose du vaccin Pfizer.

La mère l’a retrouvé sans vie dans sa chambre le 20 octobre dernier, l’autopsie a établi le décès par hémorragie cérébrale et elle a déposé plainte auprès de la police pour en connaître les causes et enquêter sur la possible corrélation entre décès et vaccin.

Le procureur a alors ouvert un dossier pour homicide involontaire, il s’agit de la première enquête dans le Trentin à enquêter sur l’éventuelle corrélation entre un décès et une vaccination anti-Covid.

Les avocats de la famille attendent d’autres échantillons qui seront analysés dans les prochains jours et quatre consultants biaisés ont également été nommés.

Le garçon, passionné de gymnastique et de musculation, était en parfaite santé. Il se serait senti mal dans la salle de bain, il n’y avait personne dans la maison qui pouvait l’aider et sa mère – une fois revenue du travail le soir – a retrouvé le corps sans vie.

Parmi les effets secondaires possibles indiqués dans la notice du vaccin Pfizer figure la myocardite, une inflammation aiguë de la membrane cardiaque.

Traduction de l’article :

One thought on “Italie : Il est mort à 24 ans d’une hémorragie cérébrale : 10 jours plus tôt il avait eu le vaccin Pfizer

  • Encore un et c’est toujours trop. C’est une horreur de perdre la vie à 24 ans à cause d’un essai vaccinatoire. Et malheureusement il y en a des quantités et les gens l’acceptent ! Tous les responsables ne seront pas assez punis pour leurs crimes.

Commentaires fermés.