Italie : Morte après une dose d’Astrazeneca, sa vie vaut 70 000 euros

(ANSA) – Gênes, 15 MAI – Il existe un avis scientifique sur sa mort qui ne laisse aucune place au doute.

Et si l’enquête criminelle sur la mort de Francesca Tuscano, 32 ans, causée par le vaccin d’AstraZeneca, est néanmoins vouée à être archivée, l’indemnisation prévue par le gouvernement s’élève à un peu plus de 77 000 euros. L’enseignante est décédée en avril 2021 d’une thrombose cérébrale. 77 468,53 euros, c’est le montant alloué “aux parents éligibles qui en font la demande, dans le cas où le décès de la personne lésée a été causé par la vaccination”, selon la loi qui a alloué un fonds de 150 millions d’euros précisément pour ceux qui ont subi des dommages à cause de la vaccination Covid. D’où, vu l’importance de la somme, la probabilité d’une future action civile contre l’État. L’histoire est racontée par l’édition de Gênes de la Repubblica.
Maintenant que les avis du médecin légiste Luca Tajana et de l’hématologue Franco Piovella ont établi que “le décès du patient est raisonnablement attribuable aux effets indésirables de l’administration du vaccin Covid-19”, et qu’ils ont en même temps disculpé le comportement des médecins impliqués dans la vaccination, la famille Tuscano a confié aux avocats Federico Bertorello et Tatiana Massara la tâche de déterminer ce qu’il faut faire.
Pour l’instant, les deux avocats s’occupent des formalités administratives pour avoir au moins accès à l’indemnisation prévue.
Mais au-delà de l’indemnisation, les avocats et les membres de la famille raisonnent également sur une mise en demeure auprès du bureau du procureur de la République (ANSA).

Source : https://www.ansa.it/liguria/notizie/2022/05/15/morta-dopo-dose-astrazeneca-la-sua-vita-vale-70-mila-euro_12579a49-eabf-40bb-9f33-71fa201e8bfe.html