Jean Castex positif au Covid-19 : « En termes d’image, c’est un désastre pour le gouvernement »

Le Premier ministre a été aperçu serrant des mains et échangeant sans masque au congrès des maires la semaine passée. Jean Castex a été testé positif ce lundi 22 novembre, après avoir été déclaré cas contact. Pour Philippe Moreau Chevrolet, conseiller en communication politique, il s’agit d’un « manque d’exemplarité » criant.

Lundi 22 novembre 2021, Jean Castex a été testé positif au Covid-19, après avoir été signalé comme cas contact. Sa fille, ayant elle aussi contracté le virus, pourrait être à l’origine de la transmission. Une annonce qui a fait réagir, alors que le Premier ministre apparaît parfois en public sans masque, serrant des mains et multipliant les rencontres.

« Tout le monde n’a pas appris sa leçon, malgré deux ans de crise et 120 000 morts. Ce sont des grands enfants », note sévèrement Philippe Moreau Chevrolet, PDG du cabinet MCBG Conseil spécialisé dans la communication des dirigeants et professeur à Sciences Po.

« Il n’est pas question de culpabiliser qui que ce soit de tomber malade. Après, ça doit être aussi un signal que la reprise est là, même lorsque l’on est doublement vacciné », estime-t-on dans l’entourage du Premier ministre, contacté par Ouest-France.

Suivez notre direct consacré à l’épidémie de coronavirus, ce mardi 23 novembre

Un « manque d’exemplarité » généralisé

Pour Philippe Moreau Chevrolet, le relâchement des gestes barrières du premier des ministres est le symbole d’un « manque d’exemplarité » d’une partie de la classe politique.

Sur Twitter, Philippe Moreau Chevrolet a commenté ironiquement l’attitude du Premier ministre en congrès des maires.

« Il n’y a pas que Jean Castex, malheureusement. Il y a un manque d’exemplarité de l’exécutif et des politiques en général sur le port du masque et le respect des gestes barrières », estime-t-il. Le professeur cite un autre exemple, datant de septembre dernier : « On se souvient de Jean Castex, qui annonçait déjà publiquement dans un espace fermé, qu’il était cas contact. François Bayrou, lui, assistait à la scène à un mètre de là, sans masque. »

Dans l’entourage de Jean Castex, la réaction de Philippe Moreau Chevrolet ne passe pas : « Le Premier ministre a toujours été le plus précautionneux de tous sur les gestes barrières. Il a toujours porté le masque le plus possible, toujours respecté les protocoles sanitaires. »

Dans le cadre du congrès des maires, le recours au passe sanitaire permettait d’enlever son masque. « Donc, ce n’est pas une image où l’on voit deux poignées de mains qui va remettre en question le respect des gestes barrières scrupuleux auquel s’astreint le Premier ministre depuis le début de la crise sanitaire. Ce serait malhonnête que de décrire la manière dont Jean Castex respecte les gestes barrières ou non, en fonction de cette seule vidéo », est-il précisé à Ouest-France.

Des politiques « déconnectés »

Pour l’expert en communication des dirigeants, cet épisode traduit tout de même une certaine déconnexion des élites : « Je pense que les politiques ont eu du mal à comprendre la réalité de l’épidémie. Je pense qu’ils ne comprennent toujours pas, pour certains, comment le virus se transmet : dans l’air, par le contact. » Le comportement de Jean Castex serait ainsi une forme d’ignorance et de sentiment d’invulnérabilité : « C’est souvent quand ils se retrouvent confinés et positifs que les [hommes] politiques français réalisent que c’est un virus, qu’il est dangereux et qu’il risque de contaminer les autres. »

« Le pouvoir isole beaucoup. » Philippe Moreau Chevrolet va jusqu’à parler de « bulle », dans laquelle vivraient les hommes et les femmes politiques : « C’est un problème majeur dans la politique française : cette déconnexion des élus avec le reste du pays. Ils ne se rendent plus forcément compte qu’ils demandent aux gens de respecter les normes qu’eux-mêmes ne respectent pas. »

Car Jean Castex n’est pas le seul à être apparu sans respecter les gestes barrières ces dernières semaines. Comme le rapportent nos confrères de BFMTV, Clément Beaune, secrétaire d’État aux affaires européennes, s’est empressé de supprimer une photo de son compte Instagram ce mardi, sur laquelle il apparaissait, sans masque, au côté du Premier ministre.

Le Premier ministre a affirmé avoir été contaminé « dans le cadre du foyer familial » via sa fille. « C’est une déconnexion de la réalité que de croire qu’une personne ne respecte pas les gestes barrières parce qu’elle s’est approchée, a dîné, a embrassé de sa fille de 11 ans », rétorque l’entourage de Jean Castex.

Un risque de défiance grandissante

Selon le spécialiste de la communication, cette déconnexion de la plupart des personnalités politiques contribuerait à la défiance grandissante de la population envers le système. Il parle de situation « délétère » pour la démocratie. Cette impression de non-respect des normes de la part de l’État lui-même « nourrit la défiance à l’égard du politique, à l’égard de l’exécutif ».

Le professeur à Sciences Po ajoute : « On a trop d’affaires, trop de soupçons, trop de défiance pour exiger autre chose que l’exemplarité. Si les Français voient que les responsables politiques n’ont rien à faire des règles, comment voulez-vous qu’ils se forcent à les respecter ? Ce n’est même pas la peine ! »

Pour Philippe Moreau Chevrolet, ce genre d’événement favorise également la montée des théories complotistes ou antivax, soulignant que les responsables politiques s’arrogent le droit de se soustraire aux obligations imposées par ailleurs à tous.

« Les politiques, à partir du moment où ils font de la politique aujourd’hui doivent se sacrifier à la chose publique. C’est la réalité des choses. Les Français ne supportent plus les politiques qui jouissent du pouvoir », précise-t-il.

« Incompétence » et « cafouillages »

Pour Philippe Moreau Chevrolet, il n’y a eu « ni cohérence, ni transparence dans la gestion de la crise sanitaire » et la contamination de Jean Castex ne fait que révéler un peu plus les dysfonctionnements au sein du gouvernement. Il estime que « cela peut coûter à la campagne d’Emmanuel Macron. »

En effet, « L’incompétence est la première perception qu’ont eue les Français de la gestion de la crise du Covid-19. La vaccination et le passe sanitaire ont plus ou moins effacé cette impression d’incompétence. Là, avec “l’affaire Castex”, le fait de ne pas respecter les gestes barrières et d’être immédiatement sanctionné par une contamination en pleine cinquième vague, remet à l’esprit des gens cette impression de cafouillage, d’incompétence, de méconnaissance et de mépris pour les règles. »

Pour le conseiller en communication des dirigeants, « en termes d’image, c’est un désastre pour le gouvernement. Cela peut avoir un impact très négatif. »

Un protocole suffisant ?

Philippe Moreau Chevrolet finit par évoquer les protocoles de sécurité autour du président et de ses ministres. Des directives claires et imposées auraient pu, selon lui, permettre d’éviter que le Premier ministre ne soit une nouvelle fois à l’isolement.

Il rappelle l’escapade de l’ancien président François Hollande en scooter, de nuit, lorsqu’il allait rejoindre sa compagne, la comédienne Julie Gayet : « De la même façon, nous n’avons visiblement aucun protocole de sécurité qui s’impose au président de la République et au Premier ministre de respecter les règles sanitaires dans l’intérêt de l’État. »

Ce à quoi un proche de Jean Castex répond : « C’est quand même assez paradoxal de dire qu’il y a une coupure entre le gouvernement et la réalité du quotidien des gens, et en même temps réclamer des règles différentes. Pourquoi les membres du gouvernement auraient-ils un protocole qui serait plus performant et les protégerait davantage que les autres Français ? Ça n’a pas de sens. »

Article original : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/other/jean-castex-positif-au-covid-19-c2-ab-en-termes-d-e2-80-99image-c-e2-80-99est-un-d-c3-a9sastre-pour-le-gouvernement-c2-bb/ar-AAR361y

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner