La Hongrie déclare l’état d’urgence alors que «le monde est au bord d’une crise économique»

Le Premier ministre hongrois a décrété l’état d’urgence dans son pays, afin de se garantir une «capacité de réaction immédiate» face à la crise économique mondiale qui vient, selon lui.

Le chef du gouvernement hongrois Viktor Orban a déclaré ce 24 mai l’état d’urgence. Approuvé par le Parlement le jour-même, la mesure prendra effet à minuit et donnera au gouvernement une «marge de manœuvre et une capacité de réaction immédiate» aux conséquences de l’opération militaire russe en Ukraine, selon un message vidéo du Premier ministre posté sur sa page Facebook.

Le gouvernement annoncera le 25 mai ses premières mesures dans le cadre de cet état d’urgence, a précisé Viktor Orban. Le Premier ministre hongrois, qui a remporté un quatrième mandat consécutif lors des élections du 3 avril dernier, a déjà eu recours à ce type de mesure par le passé : une première fois en raison de la crise migratoire en Europe, et une seconde fois pendant la pandémie de Covid-19. Le nouvel état d’urgence permet également à son gouvernement d’approuver des directives par décret.

«Le monde est au bord d’une crise économique», a justifié le chef du gouvernement dans son message vidéo, réaffirmant que la Hongrie devait rester en dehors du conflit en Ukraine et «protéger la sécurité financière des familles».

Budapest fait face à une inflation annuelle de 9,5% et à un déficit budgétaire qui a explosé au premier trimestre. La mesure viserait ainsi à éviter un ralentissement marqué de l’économie.

Source