La Lettonie prive ses parlementaires non vaccinés du droit de vote

Le parlement letton vient d’approuver une loi privant ses membres non vaccinés du droit de vote, dans un effort pour inciter la population à se faire piquer, dans un pays qui sortira d’un confinement d’un mois le 15 novembre.

La Lettonie a décrété un confinement d’un mois en octobre après une reprise de la pandémie.

Par Jocelyn Daloz Journaliste Blick

Plus de droit de vote, plus de salaire: la Lettonie interdit à ses législateurs non vaccinés d’assister aux réunions du Parlement, en personne ou à distance, à compter de lundi, selon plusieurs agences de presse comme Reuters et Associated Press. Leur salaire sera également suspendu s’ils ne sont pas en mesure de travailler au Parlement. Lundi marque également la fin d’un confinement d’un mois.

La loi a été approuvée par l’assemblée lettone, également appelé Saeima, par un vote de 62 à 7 avec deux abstentions et 29 législateurs absents.

Le «Baltic News Service» rapporte qu’un législateur peut participer aux réunions après avoir présenté à la Commission des mandats, de l’éthique et des soumissions de l’assemblée un certificat confirmant qu’il a été soit vacciné contre le coronavirus, soit qu’il s’est rétabli, soit présenter l’avis d’un spécialiste clinique recommandant de reporter la vaccination pendant une certaine période, en y joignant un test Covid-19 négatif.

La loi entre en vigueur le 15 novembre et restera effective jusqu’au 1er juillet 2022, selon le Baltic News Service.

Selon la télévision lettone, 91 des 100 membres de la Saeima possèdent un certificat, tout comme 696 des 758 membres du gouvernement local.

Les employeurs peuvent licencier les non-vaccinés

Le mois dernier, la Lettonie a instauré un couvre-feu de 20 heures du soir à 5 heures du matin en raison de l’aggravation de la situation du coronavirus dans ce pays balte de 1,9 million d’habitants. De nombreux magasins sont fermés, et les rassemblements à l’intérieur et à l’extérieur, les évènements sportifs et culturels, sont interdits. Ces restrictions prennent fin le 15 novembre.

Au début du mois, l’assemblée lettone a par ailleurs autorisé les employeurs à licencier les employés qui sont tenus de se faire vacciner contre le coronavirus mais refusent de le faire.

L’interdiction pour les députés non vaccinés de siéger au Parlement était nécessaire pour promouvoir la confiance du public dans les politiques du gouvernement visant à contrôler les infections au COVID-19, a déclaré l’auteur de la législation, le parlementaire Janis Rancans, cité par le service de presse du Parlement.

La Lettonie, qui compte 1,9 million d’habitants, a signalé 236’765 infections et 3’646 décès liés au coronavirus depuis le début de la pandémie.

Source : https://www.blick.ch/fr/news/monde/inciter-a-la-piq-re-la-lettonie-prive-ses-parlementaires-non-vaccines-du-droit-de-vote-id16983154.html

Voir aussi :

2 réflexions sur “La Lettonie prive ses parlementaires non vaccinés du droit de vote

  • 14/11/2021 à 03:17
    Permalien

    Pas étonnant que de nombreux gouvernements forcent leurs peuples à se vacciner ; ils ont tous décidé en septembre 2019 lors d un sommet de l OMS ou le thème était : ” comment convaincre les récalcitrants du monde entier à se faire vacciner.” Il a été décidé lors de ce sommet, avant la pandémie, un carnet commun de vaccination : le fameux passeport vaccinal. J ai pu lirr tout ceci sur le site de l OMS ; ccest peut être encore lisible si cela n a pas été retiré. Je suppose qu’il n imaginait pas que des milliers de personnes refuseraient le vaccin contre le covid 19. Ces mêmes personnes qui connaissent des amis ou de la famille présentant de graves pathologies ou décédées quelques jours après avoie reçu une injection experimentale. Les gouvernements semblent oublier que l expérimentation prendra fin seulement en novembre 2022 et mai 2023 pour les vaccins expeérimentaux de Moderna et de Pfizer qui croulent déjà sous les amendes à cause de leurs médicaments très dangereux , des données falsifiées , pour obtenir les autorisations de mise sur le marché.

    Répondre
  • 15/11/2021 à 14:03
    Permalien

    En clair, les dirigeants lettons font en sorte d’éliminer toute opposition au parlement même si elle ne devait pas être bien nombreuse avant !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :