La plupart des femmes qui attrapent le COVID-19 pendant leur grossesse transmettent des anticorps à leur nouveau-né.

Une nouvelle étude présentée cette année au Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID) à Lisbonne, au Portugal, (23-26 avril) a révélé que la plupart des femmes qui attrapent le COVID-19 lorsqu’elles sont enceintes transmettent des anticorps à leur bébé à naître.

On sait que les anticorps contre les infections sont transférés de la mère à l’enfant au cours des trois derniers mois de la grossesse, ce qui confère à l’enfant une certaine protection contre cette maladie particulière à sa naissance.

Cependant, on sait peu de choses sur la façon dont les anticorps du Covid sont transférés de la mère à l’enfant, que ce soit dans les populations vaccinées ou non vaccinées.

Cette étude se concentre sur les femmes enceintes qui ont attrapé Covid avant que les vaccins ne soient largement déployés.

Le Dr Liliana Gabrielli et ses collègues de l’IRCCS St. Orsola Polyclinic, Université de Bologne, Bologne, Italie, ont étudié plus de 4 000 femmes qui ont accouché à Bologne entre le 1er juillet 2020 et le 31 mars 2021.

Les femmes ont subi des tests PCR pour vérifier la présence d’une infection à Covid. Elles ont également donné des échantillons de sang qui ont été testés pour les anticorps, qui fournissent la preuve d’une infection passée.

Tous les nouveau-nés ont subi des tests PCR pour vérifier la présence de Covid. Les nouveau-nés dont les mères ont été testées positives pour les anticorps ont également été testés pour les anticorps.

136 des femmes (3,4 %) avaient des anticorps contre Covid dans leur sang. 26 % de ces femmes avaient à la fois des anticorps IgG (infection plus ancienne) et IgM (infection plus récente/actuelle). 74% des femmes avaient des anticorps IgG mais étaient IgM négatifs.

Des échantillons de sang étaient disponibles pour 73 bébés nés de mères ayant des anticorps contre Covid.

Aucun de ces 73 bébés ne présentait d’anticorps IgM. Ce résultat était attendu car les IgM ne traversent pas le placenta.

11/73 bébés (15%) étaient négatifs pour les IgG et les IgM. Les 62 autres (85 %) étaient positifs aux IgG.

Les 73 bébés ont tous présenté des PCR négatives lorsqu’ils ont été testés peu après la naissance, ce qui indique qu’ils n’avaient pas Covid et que les anticorps leur avaient été transmis par leur mère, plutôt que d’être fabriqués par eux-mêmes.

Bien que le transfert d’anticorps ait été élevé, les niveaux chez les nouveau-nés étaient légèrement inférieurs à ceux de leurs mères.

Le Dr Gabrielli déclare : “Cette étude sur les femmes enceintes et leurs nouveau-nés, qui a été menée à l’époque pré-vaccination, a révélé que 3,4 % des femmes avaient contracté le COVID-19 pendant leur grossesse.

“La plupart de ces femmes ont transmis des anticorps à leur bébé. Toutefois, la protection assurée par ces anticorps diminue progressivement avec le temps et disparaît dans les 100 jours suivant la naissance dans la plupart des cas.

“D’autres études se penchent sur la manière dont les anticorps produits par la vaccination passent de la mère à l’enfant.”

Sources :