La “propagande” d’Emmanuel Macron sur son compte Twitter contraire aux règles de la campagne

La “propagande” d’Emmanuel Macron sur son compte Twitter contraire aux règles de la campagne

Emmanuel Macron utiliserait son compte Twitter officiel de président de la République pour diffuser des contenus liés à sa candidature, a fait remarquer « L’Opinion » mercredi 9 mars. Une pratique contre laquelle s’est pourtant élevée la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale.

Le candidat Macron fait campagne avec le compte Twitter du président de la République. Photo © Jacques Witt/SIPA

Emmanuel Macron n’est officiellement entré en campagne présidentielle que le 4 mars, mais il se serait déjà mis dans l’illégalité, relève L’Opinion, mercredi 9 mars. L’utilisation de son compte Twitter officiel semble en effet contrevenir à un avis diffusé le 28 février par la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale. Celle-ci avait en effet mis en garde contre une confusion des genres entre les comptes relevant « de l’exercice des fonctions publiques » et ceux des candidats, rappelant « le principe de neutralité des services publics ». « Il importe que les comptes des candidats sur les réseaux sociaux ne soient pas utilisés d’une manière conduisant à confondre l’exercice de fonctions officielles avec la propagande se rattachant à la campagne électorale », détaillait la Commission dans cet avis.

Un compte officiel bien plus fourni

Elle avait précisé que ce principe s’appliquerait au président de la République s’il officialisait sa candidature. En principe, le candidat Macron ne devrait donc pas utiliser son compte habituel « @EmmanuelMacron », puisqu’il s’agit du compte du président de la République, qui comporte la mention « Officiel du gouvernement », pointe L’Opinion. On y trouve pourtant des messages clairement en lien avec la campagne présidentielle comme sa déclaration de candidature ou encore la vidéo complète de son premier déplacement de candidat, le 7 mars à Poissy pour une « conversation » avec un panel de Français.

 

La Commission nationale de contrôle de la campagne électorale avait pourtant expliqué qu’un compte spécialement dédié à la campagne présidentielle pouvait être utilisé pour éviter cette confusion. L’équipe d’Emmanuel Macron en a bien créé un (« @EmmanuelMacronAvecVous »), mais il ne réunissait, mercredi 9 mars « que » 16 700 abonnés, alors que celui du Président rassemble près de 8 millions de followers. Ce qui donne un tout autre impact à sa campagne électorale.

https://twitter.com/EmmanuelMacron/status/1499650738934489088

Commentaires fermés.