La réponse d’un parent au courrier de l’invitation à la vaccination pour son enfant.

Réponse à l’académie

le 4 septembre 2021

Bonjour,

J’ai reçu, il y a 48 heures, comme de nombreux parents, une invitation à faire vacciner mon enfant avant la rentrée scolaire. Cette invitation est accompagnée d’un courrier cosigné du Recteur et du Directeur de l’ARS…le contenu de ce courrier m’a affligée. Mais ce n’est que la suite (il)logique de ces 18 derniers mois…

Et après avoir tourné plusieurs réponses possibles dans mon cerveau en alerte, j’ai envoyé la réponse qui suit (de façon anonyme pour ne pas stigmatiser mon enfant…).

Madame, Monsieur,

Je vous remercie vivement pour cette invitation à faire vacciner mon enfant. C’est beaucoup plus appréciable qu’une obligation vaccinale comme se permettent d’en envoyer certains employeurs du privé. Je retrouve là tous les motifs de mon attachement au service public qui sait raison et décence garder.

Je répondrais volontiers favorablement à votre invitation car si cela ne tenait qu’à moi, il y aurait bien longtemps que mon enfant serait vacciné. Hélas cet adolescent refuse catégoriquement cette vaccination salvatrice. Je suis désemparé quand il m’affirme que le vaccin n’en est pas un, qu’il est toujours en phase expérimentale, qu’il ne protège ni de la transmission, ni de la contamination et que la balance bénéfices/risques est défavorable pour sa tranche d’âge. Je me demande où il va chercher tout ça !

Il ose prétendre que ces données sont disponibles sur enfance-libertés.fr ou sur d’autres sites complotistes comme toutvabien44.fr ou Réinfocovid. Il a même lu un article sur anthropo-logiques.org qui démontre que la Suède qui n’a ni confiné, ni imposé le port du masque à son peuple s’en trouve très bien aujourd’hui.

Je trouve très grave que des jeunes soient exposés à des informations aussi dangereuses, mais en tant que parent je n’arrive pas à contrôler les risques d’internet.

Je vous l’ai dit, je suis désemparé. L’ambiance à la maison est devenue infernale.

Quand je tente de le raisonner en disant que ce qu’il avance, c’est tout l’inverse de ce que je vois à la télévision, il ricane. J’ai bien essayé de le menacer concernant le risque d’éviction scolaire si un petit camarade choppe un rhume avec PCR positif, ou bien se retrouve avec ce même test positif en dépistage avant une sortie scolaire…Mon adolescent est intraitable ! Il ose rétorquer que sur le plan juridique il s’agit de discrimination ! Et que c’est un crime qui est puni par la loi.

Alors j’ai besoin de votre aide en urgence pour régulariser sa situation. Je ne souhaite qu’une chose, qu’il accepte le vaccin et rentre dans le rang.

Pourriez-vous m’adresser les documents scientifiques qui permettent de démentir le délire complotiste de mon enfant ? Je ne trouve pas ces informations dans le courrier cosigné par Monsieur le Recteur et Monsieur le Directeur de L’ARS.

C’est regrettable. Je n’ai aucun argument solide pour faire obéir cet adolescent qui est si exigeant sur le plan intellectuel. Seuls des documents scientifiques sourcés et indépendants sauraient le convaincre.

Dans l’attente anxieuse de votre réponse, je vous d’agréer Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Un parent au bord de la crise de nerf

5 réflexions sur “La réponse d’un parent au courrier de l’invitation à la vaccination pour son enfant.

  • septembre 7, 2021 à 9:37
    Permalien

    Quelle bonne idée cette lettre. Tourner ça en dérision. Bien joué. Allez je vous la pique ! à mon tour maintenant. Bien à vous. Muriel

    Répondre
  • septembre 7, 2021 à 9:39
    Permalien

    Cette lettre adressée à l’école suite à l’invitation vaccinale de son enfant est une pure merveille d’élégance, d’intelligence en mettant dans l’embarras le directeur de cette école !

    Répondre
  • septembre 7, 2021 à 10:05
    Permalien

    Bravo, il faut se battre. Demissioner our ceder c’est etre lache ou stupide et c’est une grosse erreur. La loi est de notre cote.

    Leur paSS n’est pas applicable ! C’est du bluff.

    les centres commerciaux ont deja fait amrche arriere (car boycott = perte d’argent).
    En Guyane, la greve de 5 jours a eu raison du regime de lafiotte macron
    Les hopitaux n’arrivent plus a recruter (il y avait deja penurie) et vont repousser le paSS pour quelques mois (avant d’y renoncer)
    A Moscou, le paSS local n’aura dure que 3 semaines car BOYCOTT MASSIF ! Pas de collabos en terrasse ou au restau chez les russes !

    Les gens qui ralent et qui restent dans leurs fauteuils le samedi au liue d’etre dans la rue et manifester meritent des baffes ! OK !

    C’EST VOTRE PAYS, VOS DROITS, VOS LIBERTES, VOS ENFANTS, PERSONNE NE VA RIEN VOUS DONNER, IL VA FALLOIR LE PRENDRE DE FORCE ! COMME VOS ANCETRES ! DONC SORTEZ VOUS LES DOIGTS DU CUL ET RENTREZ LEUR DANS LA TRONCHE !

    Répondre
  • septembre 7, 2021 à 10:27
    Permalien

    bluelinea

    https://bluelinea.com/contact (formulaire a remplir pour les contacter)

    https://corporate.bluelinea.com/actionnariat/

    Laurent Levasseur, président cofondateur de Bluelinea. Le genre de gonze qui fait du fric sur la misere des autres avec sa boite de “teleassistance”… pour “personnes en situation de fragilite”. Le genre de connard qui vous impose une piquouze de laquelle on en se reveille jamais!

    Ce collabo est dans l’illegalite la plus totale. Un salarie un peu malin pourrait gagner beaucoup d’argent en lui faisant un proces.

    Le pire. ce sont les connards qui veulent forcer les autres a suivre leurs delires paranos “pour votre bien”…

    VADE RETRO

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informer

En vous abonnant à la Newsletter, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées par la Résistance dans le but de vous envoyer la Newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription à la fin de chaque newsletter.

Newsletter

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner