La reprise du COVID19 met les gouvernements en échec.

Alors que les mesures liberticides se sont enchaînées depuis deux ans, rien ne permet de valider les politiques restrictives mises en place.