La Slovénie suspend le vaccin Janssen COVID-19 après la mort de Katja Jagodic, 20 ans, le père s’exprime

LJUBLJANA, SLOVÉNIE – Le gouvernement slovène a suspendu le vaccin Janssen COVID-19 après le décès d’un étudiant de 20 ans. Katja Jagodic, qui a été vaccinée car c’est obligatoire pour les universités, a reçu son vaccin le jeudi 16 septembre. Elle a souffert de plusieurs problèmes de santé peu de temps après. Elle a été hospitalisée le lundi 27 septembre au Centre clinique universitaire (UKC) de Ljubljana. Ses symptômes étaient si graves que des soins médicaux immédiats étaient nécessaires. Elle est décédée aujourd’hui au petit matin.

Igor Rigler, chef du service de neurologie d’urgence du Centre clinique universitaire, a déclaré : « Elle est tombée malade avec une maladie très grave. En même temps, elle avait des caillots sanguins et un faible nombre de plaquettes. Cela a causé des caillots sanguins et des saignements dans son cerveau. Nous avons fait tout ce que la médecine moderne peut faire dans de telles conditions. Nous avons consulté tous les experts impliqués dans ce domaine à l’UKC : spécialistes vasculaires, hématologues, néphrologues, neurologues. Nous avons abordé le traitement de manière agressive, mais malheureusement nous n’avons pas pu l’aider.

Le ministre slovène de la Santé Janez Poklukar a ordonné la suspension du vaccin Janssen COVID-19 après la nouvelle :

« Un jeune patient a été admis au Centre clinique universitaire (UKC) de Ljubljana lundi matin et qui était soupçonné d’avoir un événement indésirable grave après la vaccination contre le COVID-19.
J’ordonne à l’Institut national de la santé publique de suspendre la vaccination avec Janssen.

Le père de la personne décédée de 20 ans était présent aujourd’hui à une manifestation contre le ‘COVID-pass‘. Les participants au rassemblement ont consacré une minute de silence avant qu’il ne déclare : « Elle voulait avoir la liberté, comme tout le monde ici. Le 16 septembre, elle est allée se faire vacciner avec Janssen pour ne pas être limitée par des bêtises. Elle n’est plus aujourd’hui. Elle avait 20 ans.

Il a poursuivi : « lorsque vous arrivez sur le site de vaccination, personne ne vous avertit des complications possibles. Personne ne prévient que la vaccination avec le vaccin Janssen n’est pas recommandée pour les personnes de moins de 40 ans. Il n’y a que des chiffres. On ne parle que de pourcentages. Mon Katja n’était pas un pourcentage. Elle était ma Katja », a déclaré le père émotif :

Après les discours, la foule s’est dirigée vers le Palais présidentiel et a poursuivi son chemin dans les rues de Ljubljana. Les manifestants, qui sont contre le pass COVID obligatoire pour travailler, accéder à une station-service ou à un centre commercial, ont fini par bloquer une autoroute. La police a été envoyée dans la zone avec des canons à eau pour combattre les manifestants.

Source : https://thecovidworld.com/slovenia-suspends-janssen-covid-19-vaccine-after-the-death-of-a-20-year-old-student/

Pendant ce temps en Suisse :

Commentaires fermés.